O15365
Jean Clair : "Paradoxe sur le conservateur"



O15365 Jean Clair : "Paradoxe sur le conservateur"

"Paradoxe sur le conservateur"

Jean Clair

L’Echoppe

1988



Conservateur

Cornelius Nepos

Conserver avec un soin scrupuleux les images des dieux.



Par délégation d’une autorité supérieure, il garde les trésors qui lui ont été confiés.



AUJOURD’HUI



Il distingue les images des dieux grâce auxquelles le citoyen reconnaît son appartenance à la communauté.

Il ne garde plus seulement :

Il regarde.



Idée de musée.



Même les dieux les plus extravagants.



Musée des temps modernes

Célébration polythéiste de l’humanisme esthétique universel.



Même l’autel au dieu inconnu.



Désarroi général

Le conservateur, entre temps, est devenu un petit fonctionnaire.

Membre du clergé séculier d’un Etat qui fait de la culture le culte de sa propre image.

Il croit avoir la charge d’entretenir le feu.

Des basiliques de plus en plus vastes.

Mais de plus en plus vides.

Bigots et hypocrites, présents aux cérémonies.

Art contemporain…

Comme les Romains.

Ne croyant plus en leurs dieux, ils faisaient tant cas de la vie d’un grand comédien,

Et si peu de la vie d’un esclave !

Retour à la page d'accueil : ici