O15358
Charles Cros : "Le coffret de santal"



O15358 Charles Cros : "Le coffret de santal"

"Le coffret de santal"

Charles Cros

Garnier Flammarion

1979



1843-1888.



Anne-Marie Gaillard

Nina de Callias

Ou de Villard

Son grand amour



1877

Photographie des couleurs

Principe du phonographe

Ne peut opposer de résistance à la puissante offensive d'Edison

Rupture avec Nina de Villard



Science, littérature, alcool.



Puis-je vivre seul et sans soleil entre des murs de haine ?



Naïf d'avoir cru qu'on pouvait être républicain sous l'empire,
Et royaliste sous la République,

Sans risquer d'indisposer ceux qui font et défont les gloires littéraires.

Au plus grand nombre je déplais !



J'ai tout touché : le feu, les femmes et les pommes.



Moi, je vis la vie d'à côté,
Pleurant alors que c'est la fête.



C'est moi seul que je veux charmer en écrivant.



Mais, par une aube grise,
Son frère l'a surprise
Nue et sur mes genoux.
Il m'a dit : <>.

Je l'ai tuée.

Mais, comme elle m'a dit,
Elle m'attend dans son lit.



Des cheveux blonds
Qui lui tombaient jusqu'aux talons.



Et, surtout, que le vent emporte mes paroles !



Elle m'avait dit :
Je suis à toi si tu me veux.



Beau corps, mais mauvais caractère.
Elle ne veut jamais se taire,
Disant, d'ailleurs sur un ton charmant,
Des choses absurdes vraiment.


Puisque ma bouche a rencontré
Sa bouche, il faut me taire.



Qu'ai-je fait de mal ou de bien ?

Riant, pleurant, mais jamais sage.



Tu dors en croyant que mes vers
Vont encombrer tout l'univers
De désastres et d'incendies.



Personne ne sait plus lire ni écrire -- c'est le progrès !



Le vrai c'est ce que je pense.

Retour à la page d'accueil : ici