O15345
Eschyle, Sophocle, Euripide : "Mourir pour Troie"



O15345 Eschyle, Sophocle, Euripide : "Mourir pour Troie"

"Mourir pour Troie"

Eschyle, Sophocle, Euripide

Omnibus

2007



Ulysse

Champion de la Métis, l’intelligence par la ruse.



SOPHOCLE



Ajax

Athéna

Maintenant, sois muet et reste où tu es.



Ajax

Athéna, je te comblerai de trophées tout en or, en retour de ce butin.



Athéna

As-tu bien trempé ton épée dans le sang des Argiens ?



Athéna

Garde-toi de jamais parler insolemment des dieux, et de ne point t’enfler d’orgueil.



Tecmesse

Femme, le silence est l’honneur des femmes.

J’ai compris, je me suis tue.



Ulysse, à Agamemnon

Est-il permis à un ami de te dire des choses vraies, et, néanmoins, de rester en paix avec toi comme auparavant ?



Ulysse, à propos d’Ajax

Il était mon ennemi, mais il était noblement né.

Sa vaillance est plus forte en moi que la haine.

Beaucoup sont maintenant amis qui plus tard se haïront.



Philoctète

Des flèches redoutables.

Des armes invincibles.

Ses flèches donnent inévitablement la mort.



Ulysse

La parole, et non l’action, mène tout parmi les hommes.


Ulysse, à Néoptolème

Ses flèches seules prendront Troie.

Ni toi sans elles, ni elles sans toi.



EURIPIDE



LES TROYENNES



Hélène, traitée comme si elle était une esclave.



Cassandre, que le souverain Apollon a laissée vierge.

Agamemnon l’a traînée de force pour la mettre dans son lit.

Sans respect pour le dieu et pour la piété.



Athéna

Non honorée.

Elle veut préparer aux Achéens un désastre.

Que les Achéens apprennent à respecter mes temples et à vénérer les autres dieux.



Hécube se lamente

Comment ne gémirais-je pas, malheureuse que je suis ?

Moi dont la patrie, l’époux et les enfants ont péri !

C’est une consolation, pour le malheureux, que de pousser de lugubres gémissements.



Hécube, tu vas être tirée au sort.

Esclave d’Ulysse.

Retour à la page d'accueil : ici