O15235
Guido Ceronetti : "L’Ecclésiaste"



O15235 Guido Ceronetti : "L’Ecclesiaste"

"L’Ecclésiaste"

Guido Ceronetti

Est

1980



Toi qui ne vois pas les méandres de la respiration
Toi qui ne vois pas le corps
Dans le ventre de la femme enceinte
Tu ne peux pénétrer
L’action de Dieu qui est tout.



Un vide infini
Dit Qohelet
Un infini néant
Tout est vide et néant



Tant de peine humaine sous le soleil
A quoi sert-elle ?



Herzl assiste à la dégradation de Dreyfus.



Château de Kafka



Sans Qohelet, pauvre, inimaginable Ecriture !



Livre de misère,

Livre sacré à la misère de tous.

Danse de la mort

Exacte

Peut-être la plus précieuse

Zakhor et borekha

Un sortilège religieux amoral

La main de la jeunesse agitée en un excès de plus, de façon splendide et gaspillée.



En Qohelet, on ne distingue pas l’oracle de l’ami.

L’aristocrate brutal de la pensée du rhapsode populaire d’histoires et de proverbes.

L’éclaireur passionné des hommes de celui qui avec colère évite leur contact.



Il y a tout dans Qohelet sauf de la stupidité.



Et pourtant, ce destructeur n’enlaidit pas la vie.

Il ne la rend pas impossible.

Ne la refroidit pas.

Ne la raidit pas.

Ne la prive pas.

Retour à la page d'accueil : ici