O15229
Voltaire : "Œuvres philosophiques"



O15229 Voltaire : "Œuvres philosophiques"

"Œuvres philosophiques"

Voltaire

Larousse

1934



La France, pays de l’esclavage.

L’Angleterre, de la liberté0



Le mot de sacrement ne se trouve pas une seule fois dans l’Evangile.



Titres impertinents

Grandeur

Eminence

Sainteté

Divinité



Persécutions

Elles ne servent qu’à faire des prosélytes.



Au lieu d’écouter les flatteurs de ta cour,

Ecoute la voix de ta conscience



Leurs divisions les rendirent esclaves.



Ils regardaient le peuple comme une bête féroce.



Supplice de Charles 1 er



Les théologiens ont eu d’abord l’ambition d’être des chefs de sectes.



Pascal

Montrer l’homme sous un jour odieux.

Regarder l’univers comme un cachot.

Les hommes comme des criminels qu’on va exécuter.

C’est l’idée d’un fanatique.

J’ose prendre le parti de l’humanité contre ce misanthrope sublime.



A Rousseau

J’ai reçu, monsieur, votre nouveau livre contre le genre humain.

On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre bêtes.

Il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage.



Les nations ont rendu les sauvages presque aussi méchants que nous.



Les grands crimes n’on guère été commis que par de célèbres ignorants.



Besoin de croire.


Voyons si Jésus-Christ a établi les lois sanguinaires, s’il a ordonné l’intolérance.



Contrains-les d’entrer.



Les Romains n’infligèrent la torture qu’aux esclaves.

Mais ils étaient comptés comme des hommes.



Grave magistrat qui a acheté le droit de faire ces expériences.



Il n’y a pas de nation plus cruelle que la française.



Diderot

Cet homme n’est que le second dans tous les genres.

Retour à la page d'accueil : ici