O15227
Beaumarchais : "Le mariage de Figaro"



O15227 Beaumarchais : "Le mariage de Figaro"

"Le mariage de Figaro"

Beaumarchais

Larousse

1971



Louis XVI

La pièce injouable, à moins de détruire la Bastille.



Amuser en instruisant.



Hypocrisie.



Plumes vénales qui mettent leur bassesse à l’enchère.



"Sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur."



"Il n’y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits."



"Boire sans soif et faire l’amour en tout temps, Madame, il n’y a que cela qui nous distingue des bêtes."



Marceline

Embrasse ta mère, ma jolie Suzanette. Le méchant qui te tourmente est mon fils.



Suzanne

Je n’aimerai que mon mari.



Figaro

Qu’avez-vous fait pour tant de biens ?

Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus.

Il m’a fallu déployer plus de sciences et de calculs pour subsister seulement, qu’on en a mis depuis cent ans à gouverner toutes les Espagnes.



"Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni de l’Opéra, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l’inspection de deux ou trois censeurs".



"Pour gagner du bien, le savoir-faire vaut mieux que le savoir."


Art de souvenir notre goût

De se renouveler à l’amour

De ranimer le charme de la possession par celui de la variété.



Non une œuvre de revendication.

Mais comme une Fête de l’Emancipation

Ce qui la définit essentiellement :



La liberté.

Retour à la page d'accueil : ici