O15222
Esprit : La corruption, maladie de la démocratie



O15222 Esprit : La corruption, maladie de la democratie

La corruption, maladie de la démocratie

Esprit

Février 2014



Dieudonné

Confondre ses caricatures avec la réalité.



L’humour pour masque.



Adhésion ?

Sentiment d’incompréhension d’un monde complexe.

Désespérance vis-à-vis de la politique institutionnelle.

Laissés-pour-compte.

Malaise identitaire profond.



Antoine Garapon

La peur de l’impuissance démocratique

La philosophie socratique et platonicienne est née en partie d’un réflexion sur le tyran :

Pouvoir sans loi et sans consentement de la part des sujets.



Liaison entre politique et non-vérité.



La corruption est perçue comme un jeu qui rémunère les plus habiles sans que le préjudice qu’elle porte au corps soit jamais ressenti.

A l’image de la souffrance des pauvres.



Justification de la corruption

Le Guépard

Don Calogero

Intendant du prince Salina

"Le profit est une loi naturelle."



Montesquieu

De l’esprit des lois

C’est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites.



La corruption comme abus de pouvoir.

Retour à la page d'accueil : ici