O15204
Corneille : "Polyeucte"



O15204 Corneille : "Polyeucte"

"Polyeucte"

Corneille

Dictionnaire des Œuvres



1606-1684.



Polyeucte martyr, tragédie chrétienne



Sous l’empereur Decius, un gentilhomme arménien, Polyeucte, conçut, en fréquentant le chrétien Néarque, une admiration profonde.



Il résolut de mériter le ciel.

Brisa les idoles des dieux païens.



On l’arrêta.

Malgré les supplications de son épouse Pauline et de son beau-père Félix.

On le conduisit au supplice.



On est choqué de voir le christianisme porté à la scène.



Triomphe.



Intrigue amoureuse.

Drame purement humain de Pauline.

Autrefois, elle fut aimée du chevalier Sévère.

Et l’aimait de retour.

Amours de Pauline et de Sévère.



Sévère n’était pas digne d’elle.

Elle a épousé Polyeucte, et son devoir s’est transformé en amour.

Elle le défend jusqu’au bout.



Sévère favori de l’empereur.

Il n’est pas mort comme on l’a cru.



Supplice de Néarque.



Polyeucte ne se renie pas.

Il proclame son mépris du monde.



Decius est traité de tigre assoiffé de sang.



Polyeucte prédit la victoire pacifique du christianisme.



Martyre de Polyeucte.

Il demande à Pauline de le suivre dans le supplice.



Les yeux de Pauline s’ouvrent tout à coup.

Je suis chrétienne enfin.

Félix, à son tour, embrasse la foi chrétienne.



Sévère promet de fléchir l’empereur, injustement courroucé envers les chrétiens.

Retour à la page d'accueil : ici