O15187
Théâtre des quartiers d’Ivry, dans un quartier communisant, devenu fièrement "Théâtre national palestinien"



O15187 Theatre des quartiers d’Ivry, dans un quartier communisant, devenu fierement "Theatre national palestinien"

Théâtre des quartiers d’Ivry, dans un quartier communisant, devenu fièrement "Théâtre national palestinien".



Je suis souvent allé à ce théâtre, avec plaisir.



Il est à peine enlaidi par la présence prégnante, communiste.



Lénine, Stalingrad.



Des références à des souvenirs glorieux, qui masquent les ignominies.



Dans ce théâtre, souvent, des metteurs en scène arabes, des acteurs arabes.



Des représentations agréables.



Et voici que l’on joue Antigone, de Sophocle.



En arabe, avec des sous-titres.



Une légende publicitaire :



"Je suis faite pour l’amour, pas pour la haine."



Dorénavant, le Théâtre national palestinien, sans doute l’ancêtre du TNP, qui a le même sigle.



Quant à l’amour d’Antigone, elle est plutôt haineuse.



Et combien de haine dans l’amour palestinien, exhibé…



Vivre l’amour est une grande chance.



Palestine, hélas, n’en est pas là.

Retour à la page d'accueil : ici