O15175
Jean Tulard : La Contre-Révolution



O15175 Jean Tulard : La Contre-Revolution

La Contre-Révolution

Sous la direction de Jean Tulard

Perrin

1990



Défenseurs de l’absolutisme.



Tout Français fut gentilhomme, tout Gaulois fut roturier.



Contre-révolution

Ne s’entendent sur rien, sauf sur la nécessité d’endiguer le flot envahissant de la Révolution.



Burke

Ce n’est qu’au milieu des désordres de l’anarchie que le despotisme peut lever sa tête hideuse.



Révolution ?

Le désordre, à partir des Lumières.



Cazalès

Eviter le despotisme des représentants de la nation, se substituant à la nation elle-même.



L’opposition ?

Le parti du peuple.



Louis XVI, empêché d’aller à Saint-Cloud

Heurté dans sa dignité.

Il décide de partir.



Chant royal de Gringore du 16 ème siècle

Un Dieu, un roi, une foi, une loi.



Louis XVI

Un roc mou, une apathie inébranlable.

Il proteste de son patriotisme, devant un ramassis de coquins qui s’érigent en juges, avant de se muer en bourreaux.



Fuite du roi

Aveu de la captivité dans laquelle il était tenu.



Emigrés

Parias.



Bonald

Sociologie théocratique.

On cite Voltaire, Rousseau, Helvétius, comme on citait les Pères et les Docteurs de l’Eglise.



Censure pour Bonald

Une inquisition sur la pensée.



La Révolution ?

L’effondrement d’une société, l’anarchie, le chaos.

Retour à la page d'accueil : ici