O15165
Anne Defrance : "Le conte en ses paroles, l’oralité dans le conte merveilleux"



O15165 Anne Defrance : "Le conte en ses paroles, l’oralite dans le conte merveilleux"

"Le conte en ses paroles, l’oralité dans le conte merveilleux"

Anne Defrance

Jean-François Perrin

Desjonquères

2007



Le Fils du roi de Delhi

Le roi

Mon fils devant régner un jour sur les peuples que j’aime, je veux lui faire sentir l’état malheureux d’un homme qu’on maltraite, afin qu’il ait de la compassion, et qu’il ne punisse point avec trop de rigueur.



Derviche arabe

Les femmes ?

Dieu leur a fait un paradis à part entière, parce que, si elles entraient dans celui des hommes, elles en feraient un enfer.



L’action juste et légitime

Discours d’Engageant au roi

Le roi a été puni de son comportement injuste.

Ce sont les dieux qui prennent soin de se venger d’illustres malheureux, que vous avez opprimés sans raison.

Vous serez à jamais délivré d’un fléau que l’illusion et le mensonge ont forgé, pour vous punir de n’avoir pas voulu écouter la vérité.



Adresse doit épouser le roi Habile

Pour échapper à la nuit de noces, elle demande une faveur.

"Don contraignant."

Demande l’accord, avant d’en donner le contenu.

Puisqu’il vous a plu de me choisir comme épouse, je vous supplie de m’accorder une grâce, pour le prix de ma virginité.

Les promesses des rois sont inviolables.

Je souhaite donc qu’en votre monnaie, mon nm et mon portrait soient gravés à côté du vôtre.



Galland

Faire découvrir de l’intérieur les réalités orientales aux lecteurs français.

Dans ses préfaces, des visées pédagogiques.

Loin de partager le mépris généralement répandu en Occident à l’égard des auteurs arabes, persans et turcs, il s’attache ç démontrer que, dans bien des genres, ils nous sont supérieurs.



Galland

Force d’imagination des Arabes, variété de leurs fictions, beaucoup plus hardies que les fictions d’Homère.



Fleur d’Epine

Le royaume de Cachemire cherche une solution pour guérir Luisante, la fille du roi, du pouvoir meurtrier de ses yeux, qui pose de gros problèmes diplomatiques.

La magicienne Serène veut bien y aider.

Mais à condition qu’elle reçoive le portrait de Luisante.

Le Calife et son conseil se mirent à pleurer

Peindre ma fille ?

Quel fou oserait entreprendre une chose impossible ?


Contage de la sexualité

Le récit à entente de Diderot

L’oiseau blanc, conte bleu

Rituel érotique de contage.

Origine corporelle de toute parole.

La sultane est allongée sur son lit, dans sa chambre.

Une chatouilleuse lui chatouille la plante des pieds.

Retour à la page d'accueil : ici