O15031
Philippe Raynaud : "La politesse des Lumières"



O15031 Philippe Raynaud : "La politesse des Lumieres"

"La politesse des Lumières"

Philippe Raynaud

Gallimard

2013



Notre monde, occidental, libéral, s’est longtemps pensé sous le concept de "civilisation".



Illusion du progrès.



Norbert Elias



Nous vivons dans une société où il n’existe plus de hiérarchies naturelles



D’où le formalisme dans les relations entre les individus.



Mythe démocratique

La France universaliste serait née en 1789.


Stendhal se voulait jacobin, mais il aimait aussi cet heureux 18 ème siècle où il n’y a rien à haïr.



Les grands libertins :

Précurseurs glorieux de notre liberté de mœurs.



Civilité

Place entre nature et artifice

Trois des plus grands philosophes des Lumières :

Hume

Rousseau

Kant



Rousseau

Au milieu des cyniques

Critique des conventions sociales

Une revendication infinie de sincérité



Civilité

Politesse

Affabilité



Rousseau

Toute sa pensée est née de sa réflexion sur la question posée par l’académie de Dijon

Si le rétablissement des sciences et des arts a contribué à épurer les mœurs.



Paris

La ville des salons et de la conversation.

C’est pour cela qu’elle est aussi la ville où les femmes règnent.

Dans chaque société, la maîtresse de maison est presque toujours seule au milieu d’un cercle d’hommes.

Retour à la page d'accueil : ici