O15026
Adonis : "Prends-moi, chaos, dans tes bras"…



O15026 Adonis : "Prends-moi, chaos, dans tes bras"...

"Prends-moi, chaos, dans tes bras…"

Adonis

Mercure de France

2015



Vers quelle mer embarques-tu, Noé ?



Es-tu l’autre pour aimer dire à l’autre :
Tu es moi



Tyrans combien de têtes avez-vous alignées aujourd’hui vos flèches ?

Combien de seins avez-vous amputés et qu’avez-vous gardé des cœurs que vous avez écrasés et des entrailles écrasées ?
O ciel, où étais-tu ?
Et quel est ton groupe sanguin ?



J’ai vieilli à l’ombre d’un chêne qi a perdu son ombre.

Il me semble lui avoir demandé :

Quand as-tu rencontré ma mère ?



Ararat

A ton ombre je fraternise avec le thym sauvage roi des épice



Non je n’ai pas un autre ennemi.

L’étranger est un autre sang en moi.



Non-sens de la pomme désirées par les lèvres d’Adam.



Londres

Voici un Arabe qui porte un drapeau

Est-ce Kaïs ? Est-ce Hamlet ?



J’ai vu la nuit partir pieds nus vers son rendez-vous.



Libérez le monde d’Adam et de ses fables.

Est-il possible que toutes les créatures aient un même devenir ?

Y aurait-il des avenirs ?



Un même horizon pour
L’instant qui passe et l’éternité du temps

Tu n’as pas besoin de savoir qui tu es où tu es d’où tu viens
Si tu accueilles l’univers à partir du point du cercle



Confucius prie pour les ailes de la jument Bourak

Retour à la page d'accueil : ici