O15025
Sylvie Courtine-Denamy : "Trois femmes dans de sombres temps ; Edith Stein, Hannah Arendt, Simone Weil"



O15025 Sylvie Courtine-Denamy : "Trois femmes dans de sombres temps ; Edith Stein, Hannah Arendt, Simone Weil"

"Trois femmes dans de sombres temps ; Edith Stein, Hannah Arendt, Simone Weil"


Sylvie Courtine-Denamy

Albin Michel

1997



Edith Stein

Hannah Arendt

Simone Weil



Haine

Céline

Rebatet

Drieu la Rochelle

Brasillach

Bernanos

Giraudoux

Voix haineuses



Simone Weil

J’ignore la définition du mot juif.

Ce point n’a jamais été au programme de mes études.

S’il y a une tradition religieuse que je regarde comme mon patrimoine, c’est la tradition catholique.



Simone Weil

Elle brave le décret du 2 juin 1940 ordonnant le recensement de tous les Juifs de la zone libre.

Elle dit :

J’aime mieux aller en prison qu’au ghetto.



Simone Weil

Elle a très peur des sentiments collectifs.

De la force qui émane du groupe.

Elle ne veut appartenir à aucun "milieu".



Simone Weil

Chez soi, dans le monde de la pensée.



Simone Weil

1934

Elle va en usine.

Se confronter au monde réel.



Simone Weil

Personnellement, je suis antisémite.



Simone Weil

Noé, figure du Christ.

Cham s’attache à contempler la nudité du père.

Cette contemplation lui a valu d’hériter de la plus haute sagesse.

Qu’il transmet à ses héritiers, les Cananéens.

Tandis que Sem et Japhet et leurs descendants restent à jamais ignorants.



Simone Weil

Attachée aux gnostiques.

A Valentin.



Simone Weil

Je crois en Dieu, à la Trinité, l’Incarnation, à la Rédemption, à l’Eucharistie, aux enseignements de l’Eglise.



Simone Weil

Elle dénie le droit à l’Eglise d’imposer les commentaires dont elle entoure les mystères de la foi comme étant la vérité.



Simone Weil

Refusant de s’alimenter, elle se laisse mourir.



Pie XII

Il lève l’interdiction de l’Action française.



Mary McCarthy

Désolée pour Hitler, qui pousse l’absurdité jusqu’à vouloir l’amour de ses victimes.

Hannah Arendt

Comment pouvez-vous dire une chose pareille en ma présence – moi, une victime d’Hitler, moi qui suis allée en camp de concentration !

Retour à la page d'accueil : ici