O15021
Stéphane Giocanti : "Une histoire politique de la littérature"



O15021 Stephane Giocanti : "Une histoire politique de la litterature"

"Une histoire politique de la littérature"

Stéphane Giocanti

Flammarion

2009



Jean-Louis Courier

Il n’est pas donné à l’homme de savoir ce que pense un courtisan, ni s’il pense.



Nombreux écrivains courtisans

La Fontaine

Molière

Racine

Boileau



Roger Caillois

Les poètes de cour, de Pindare à Virgile, de Ronsard à Racine, tous se montrent souvent les plus artistes.

Valets galonnés, habillés de pourpre et d’or.

Ils composent dans les palais, à l’ombre des puissants, de délicats chefs-d’œuvre.



Voltaire et Frédéric de Prusse.

Diderot et Catherine II.



La Cour a passé en léguant aux temps démocratiques les éternels courtisans

Société

Médias

Argent

Académie française

Président

Parti

Union européenne



Julien Benda reçoit la Légion d’honneur, pour la Trahison des clercs

Il a défendu le système intellectuel de la III ème République.



Valéry soutien l’action pour le monument au commandant Henry.

Culte des humanités, élitisme, morale civique, une conception hautaine de l’éducation.

Il prononce l’éloge de Pétain pour l’Académie française, en 1931.

"Il a incarné cette résistance immortelle. Reprise des lieux perdus, contre-attaque victorieuse."



1942

Il participe à un hommage collectif de la Ville de Paris à Pétain

Dévouement à sa personne, admiration pour son œuvre.

Maintenir, au milieu d’un désordre, d’un désastre sans précédent, l’unité, c’est-à-dire l’existence de la patrie.



Il participe à l’épuration de l’Académie française

Soutient l’exclusion définitive d’Abel Bonnard et Abel Hermant.



Prises de position en faveur de Franco.



La France

Je suis étendue de tout mon long sur la route et il est loisible au plus lâche de m’insulter.



1947

Poème à la gloire de de Gaulle, publié aux... éditions de la Girouette.



Claudel

Mouvements de colère à l’égard du maréchalisme et de Vichy, qualifié d’infâme et d’immonde.

En 1935, Pétain avait voté pour lui à l’Académie.



1943

Il fait jouer "le soulier de satin" devant un parterre vert-de-gris.



1944

Il dénonce par lettre Maurras, dans le procès politique où il risque la mort.



Soucieux uniquement de son propre intérêt.

Circonvolutions et bassesses.

Faire abstraction de l’homme.



Paul Morand

Antisémitisme.



Paulhan sur Chardonne

Infect de faiblesse et de lèche.



Mauriac

De Gaulle l’invite à déjeuner en 1944.

Nourri de Barrès et de Marc Sangnier.



Type de l’écrivain courtisan.

Indignation de Jacques Laurent : "Mauriac sous de Gaulle".



Reniement, dévotion, mensonge.

Une attitude de notable.



Erik Orsenna

Plume et conseiller culturel de Mitterrand.



De plus en plus de technocrates incultes.



Devant ces barbares, Pompidou et Mitterrand font figure de fins lettrés.



Groupe surréaliste

On ne peut être à la fois ambassadeur et poète.



François Perroux

L’œuvre de Wladimir d’Ormesson était si mince que pour son élection à l’Académie française on avait été obligé de lui compter ses télégrammes diplomatiques.



Lucien Herr sur Maurras

Métaphysique ethnique.

Hommage au chauvinisme cocardier.

Son idée de la race poussée jusqu’à l’obsession.



1778

Diderot lance le mot pamphlet.



Georges Bernanos

Le monde moderne regorge aujourd’hui d’hommes d’affaires et de policiers, mais il a besoin d’entendre quelques voix libératrices...



Jean Anouilh

Sur de Gaulle

Pour son air de bravoure et pour sa haute taille
La girafe un jour voulut être roi.

Elle n’avait pas gagné la bataille

Mais elle avait en maint endroit,
Du haut de son col dominant la mêlée,
Par des ruses bien calculées,
Donné l’impression de diriger la guerre.



Julien Gracq

Il dénonce l’hégémonie de la littérature engagée et des magistères – ceux de Sartre et de Camus.



Jean Paulhan

1941

Lorsqu’après la débâcle allemande ce sera le tour des communistes d’exécuter des innocents, je les haïrai du même cœur que je le fais aujourd’hui pour leurs bourreaux.



Romain Rolland

Jamais un idéaliste ne devrait se prêter à la politique.

Il en est toujours la dupe et la victime.



Qui a dit "Notre parti au pouvoir, les autres en prison" ?

Mais bien sûr, tous les partisans.



L’écrivain reflète la liberté humaine dans tous ses risques et dans tout son bonheur.

Il est par nature le plus imprudent, le plus fou, le plus difforme et le plus excentrique.

La monstruosité de Victor Hugo ne dépasse-t-elle pas celle de Quasimodo ?

Retour à la page d'accueil : ici