O15002
Traian Sandu : "Le fascisme roumain"



O15002 Traian Sandu : "Le fascisme roumain"

"Le fascisme roumain"

Traian Sandu

Perrin

2014



La Garde de Fer

Création en 1927.

Codreanu.

La Légion de l’archange Michel.



Couleur verte

Végétation printanière.

Ruralité.

Religion.

Monarchie.

Famille.



Le mouvement recrute de brillants intellectuels


Dont Mircéa Eliade.

Spiritualiste.



Cioran.

Agnostique.



Codreanu

Physique de jeune premier.

Au destin romantique.

Exécuté à 38 ans par le roi, jaloux de son aura.

Conte balkanique et exotique.



Embrigadement au nom de la doctrine du chef

Promesse d’une nation renouvelée par la purification antisémite.

Antilibérale.

Anticommuniste.



Mobilisation violente.


Révolte contre les autorités publiques et privées.



Racisme biologique.



Impérialisme international.



Alliance avec l’axe Rome-Berlin.



La Roumanie ?

Le deuxième Etat après l’Allemagne pour le nombre de Juifs exterminés.



Ceausescu marqué par cette idéologie :

National communisme.



Egalement, elle est présente dans le populisme roumain actuel.



LE FASCISME ROUMAIN



Codreanu, un médiocre transfiguré par la nostalgie belliqueuse

Chef charismatique.



Charisme par la violence



Violence pour se faire connaître



La Légion sous la pression du roi et de Hitler



Parti antisystème



Procès



1938

Assassinat



Charisme fondé sur l’endoctrinement idéologique



Antonescu

Antisémite.

Retour à la page d'accueil : ici