O14998
Pierre Chanel : "Jean Cocteau en verve"



O14998 Pierre Chanel : "Jean Cocteau en verve"

"Jean Cocteau en verve"

Pierre Chanel

Pierre Horay

1973



Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité.



Je sais mieux faire l'amitié que l'amour.



On me dit :
--- Vous ne changez pas.

Je réponds :
--- Je suis trop distrait.



Vivre me déroute plus que mourir.



A l'impossible, je suis tenu.



Aller vite lentement.



Ce que le public te reproche, cultive-le : c'est toi.



Vulgarité des premières places.
Il n'y a que des places à part.



Il faut être un homme vivant et un artiste posthume.



Le luxe de la poésie écrase peu de monde.



Le drame des poètes, c'est qu'ils doivent vivre au-dessus des moyens de leur époque.



Un chef-d'œuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre.



Le seul style possible, c'est la pensée faite chair.



Toute belle écriture est automatique.



Ecrire sans être écrivain.



L'art est une sorte de scandale.



Ennui mortel de l'immortalité.



Le chercheur dort.



Victor Hugo était un fou qui se croyait Victor Hugo.



Le génie est l'extrême pointe du sens pratique.



Les dieux existent : c'est le diable.



Œdipe ne commence à voir clair que quand il est aveugle.



Pénélope était la dernière épreuve qu'Ulysse eut à subir à la fin de son voyage.



La vérité est trop nue ; elle n'excite pas les hommes.


L'art, c'est la science faite chair.



Les Italiens sont des Français de bonne humeur.



Le chef-d'œuvre est une bataille gagnée contre la mort.

Retour à la page d'accueil : ici