O14994
Jean Starobinski : "Portrait de l’artiste en saltimbanque"



O14994 Jean Starobinski : "Portrait de l’artiste en saltimbanque"

"Portrait de l’artiste en saltimbanque"

Jean Starobinski

Flammarion

1970



Arlequin.

Comparses de la Commedia.

Hanswurst.



Théâtre.

Foire.

Cirque.

Music-hall.

Parade foraine.



Une génialité retrouvée ?



Daumier

1865

Crispin et Scapin.



L'éblouissement devant la légèreté, ou le triomphe du clown



De l'androgyne à la femme fatale



Théophile Gautier décrit Auriol

C'est un Hercule mignon avec de petits pieds de femme…



Tout se passe comme si la légèreté féminisait l'acrobate.



Degas

Danseuses.



Salomé, d'Oscar Wilde



Corps désirables et corps humiliés



Picasso



Les enfants du Paradis



Naissance du clown tragique



La Strada



Lautrec



L'Ange bleu, de Josef von Sternberg



Rouault



Le Cirque, de Charlie Chaplin



Le clown est le poète en action.
Il est l'histoire qu'il joue.
Et c'est toujours la même sempiternelle histoire : adoration, oblation, crucifixion.
Crucifixion en rose, bien entendu.



Ancienne Egypte

1450 av. J. C.

Danseuse acrobatique.



Apollinaire



Paul Klee



Dubuffet

Retour à la page d'accueil : ici