O14979
Smaïn Laacher : "Le peuple des clandestins"



O14979 Smain Laacher : "Le peuple des clandestins"

"Le peuple des clandestins"

Smaïn Laacher

Calmann-Lévy

2007



Partir : Une ligne qui se brise



"On y trouve facilement du travail."



Quand tu n’appartiens à aucun parti politique ou aucune des ethnies en guerre, à qui veux-tu demander de la protection ?



Une vie indigne à vivre



Kant

Si la terre est le bien de l’humanité tout entière, et qu’elle est, en ce sens, inappropriable, en revanche ce qui est sur la terre n’appartient pas à tout le monde.



Etre sans place ou le sol qui se dérobe



Voir dans le clandestin une sorte d’intellectuel cosmopolite ?

Mais des millions.

Une vie indigne à vivre.

Avec la marque d’une honteuse infériorité.

Malgré les subtilités et les futilités de la débrouillardise.



De la difficulté de dire son droit



La violence de l’Etat surpuissant et l’étranger sans droit



Etre chez les autres : Une anomalie ?


Victor Hugo

L’exil n’est pas une chose matérielle, c’est une chose morale, tous les coins de la terre se valent.



La société d’accueil, bien souvent, désavoue ce que vous avez été un jour

Un homme sans travail

Un inutile chez soi

Un militant politique

Un être opprimé

Elle fait que vous ne l’avez jamais été



Haine de soi et haine de son pays

Perte de la confiance dans le monde.

Retour à la page d'accueil : ici