O14969
Jessica N. Nelson : "Tandis que je me dénude"



O14969 Jessica N. Nelson : "Tandis que je me denude"

"Tandis que je me dénude"

Jessica N. Nelson

Belfond

2015



Roman



Et si en revêtant un masque on n disait plus sur soi,

Parce qu’enfin on se sent libre ?



Elle ne se dénude pas vraiment

Mais devant les caméras, l’auteur de ce premier roman a l’impression d’être à découvert.



Explorer la moindre parcelle de son corps et de son intimité.

Sans bienveillance.



Elle est son pire ennemi.



Un puzzle qui déconstruit son être.



Droite dans mes ballerines.



Bussy Rabutin

Que les apparences sont belles
Car on ne juge que par elles.



Traumatismes qui nous ont construits et persistent à nous hanter.



André Rivière

Mort du concept de réalité.



Nudité

Innocence, ou indécence.



J’ai grandi avec les nouvelles technologies, j’ai pourtant l’impression d’être d’un autre siècle.

Retour à la page d'accueil : ici