O14965
Georges Bordonove : "Louis XV, le bien-aimé"



O14965 Georges Bordonove : "Louis XV, le bien-aime"

"Louis XV, le bien-aimé"

Georges Bordonove


Pygmalion

2013



Au dauphin

Le sang de nos ennemis es toujours le sang des hommes ;

La vraie gloire est de l’épargner.



Le Régent impose sa régence.



Testament de Louis XIV annulé

Louis XIV dans la dépendance absolue de ceux qui ont osé profiter de la faiblesse d’un roi mourant.



Louis XIV

Edit appelant à la succession à la couronne le duc du Maine, fils de Madame de Montespan, non prince du sang.



Manœuvres démagogiques du régent.

Des brèches dans le vieil édifice monarchique.



Un duc de Bourbon au commandement unique des troupes.

Eviction du duc du Maine.


Abbé Dubois

Cardinal.

Il entre à l’Académie française.

Président de l’assemblée u clergé.

Il collectionne les plus riches abbayes.

Il exile ses adversaires.



A la Du Barry

Rois-tu qu’il y ait un Dieu, et qu’il y ait un enfer et un paradis après cette vie ?

--- Oui, mon prince.

--- Alors, tu es bien malheureuse de mener la vie que tu mènes ?



Il meurt

Un chien danois s’est jeté sur le cœur (pour Saint-Denis) et l’a dévoré, aux trois-quarts.



Attentat de Damiens.

Tout le peuple de Paris périssait.

Le roi n’entend rien.



Du Barry

Prostituée.



On le critique

Il dit :

--- Elle est jolie, elle me plaît. Cela doit suffire.



Elle a ses courtisans.



Les Anglais ont été de tous temps les ennemis constants et implacables de note sang.

Nous n’en aurons jamais eu de plus dangereux.

Retour à la page d'accueil : ici