O14964
Farid ud Din Attar : "Le langage des oiseaux. Manteq ut-Tayr"



O14964 Farid ud Din Attar : "Le langage des oiseaux. Manteq ut-Tayr"

"Le langage des oiseaux. Manteq ut-Tayr"

Farid ud Din Attar

Cerf

2012



Nichapour

1174-1248.



Les oiseaux conduits par la huppe partent à la recherche du Simorgh,

Qu’ils ont choisi pour roi.



Tous, à l’exception de 30,

Périssent sur la route qui les conduit à travers sept vallées périlleuses

Haft vadi.



Les 30 survivants se reconnaissent finalement eux-mêmes comme la divinité

Si morgh

Pour être submergés ensuite dans le Simorgh divin.

Dans un fana.



Fana

Dissolution du moi dans le divin.



LE LANGAGE DES OISEAUX. MANTEQ UT-TAYR



Présentation des oiseaux



La vallée de la recherche



Deuxième vallée, celle de l’amour



Vallée de la connaissance



Vallée de Dieu se suffit à lui-même



Cinquième vallée, de l’unicité



Vallée de la stupéfaction



Vallée de la pauvreté et de l’anéantissement



Ne juge pas, ignorant de toute justice
Le califat à l’aune de ton jugement



L’assassin bienheureux

Puni de mort.

Le roi le voit en rêve, bienheureux dans l’Eden.

Un saint homme lui a jeté un regard.



La vraie royauté

Mahmoud allait son chemin

Il vit un de ces fous d’amour qui habitent les ruines

Ecrasé de di=douleurs

Il dit au roi

Va-t-en

Tu n’es pas un roi, tu n’es qu’un être vil

Tu es un infidèle

--- Je suis le roi !

--- Pauvre ignorant

Si tu savais

De qui tu t’es éloigné

Toi perdu, errant

Tu n’aurais pas assez de centres et de la terre

Il te faudrait du feu pour t’en couvrir la tête !

Retour à la page d'accueil : ici