O14963
François d’Orcival : "L’Elysée fantôme : Les années noires"



O14963 Francois d’Orcival : "L’Elysée fantôme : Les années noires"

"L’Elysée fantôme : Les années noires"

François d’Orcival

Robert Laffont

2011



Paul Reynaud, à Churchill, au téléphone

We have lost the battle.

La route de Paris est ouverte.

Envoyez-nous tous les avions et toutes les troupes que vous pouvez.



(Mais se battre ? Non !)



Churchill

Je n’ai rien d’autre à vous offrir que du sang, du travail, des larmes et de la sueur.



A l’Elysée, on brûle les dossiers

Pour faire plus vite, on les lance par les fenêtres.



Paul Reynaud

Munich, une erreur magistrale de la politique française et britannique.



Sadi Carnot assassiné.

Paul Doumer assassiné.



Weygand

Je demande que le gouvernement français adresse au gouvernement allemand une demande d’armistice.



Aragon

Le pacte de non-agression germano-soviétique fait reculer la guerre.



Tirailleurs sénégalais

Les derniers à s’être battus pour retarder l’avancée ennemie dans Paris.



Libération

Georges Bidault

Mon général ! Nous vous demandons de proclamer solennellement la République.

De Gaulle

Quelle idée saugrenue ! Comme si la République avait cessé d’être !



De Gaulle

Le train de vie de mon installation à l’Elysée serait choquant au milieu de la misère nationale.



Albert Lebrun

De Gaulle

Je lui serrai la main avec compassion et cordialité.

Au fond, comme chef de l’Etat, deux choses lui avaient manqué :

Qu’il fût un chef.

Qu’il y eût un Etat.



Maurice Thorez

Revendications

L’Intérieur, la guerre, les affaires étrangères.

De Gaulle refuse

Je ne leur confierai pas les trois leviers qui commandent la politique étrangère ;

La diplomatie qui l’exprime

L’armée qi la soutient

La police qui la couvre



De Gaulle

Que faire pour contrôler ces diables de communistes ?



De Gaulle, à propos de Laval

Moi, je n’ai jamais eu affaire avec Vichy,

Ni avec l’ennemi,

Excepté à coups de canon.



20 janvier 1946

De Gaulle

J’ai décidé de me démettre de mes fonctions.

Retour à la page d'accueil : ici