O14960
Dario Fo et Franca Rame : "Récits de femmes"



O14960 Dario Fo et Franca Rame : "Recits de femmes"

"Récits de femmes"

Dario Fo et Franca Rame

Editions Dramaturgie

1988




ORGASME ADULTE ECHAPPE DU ZOO



Condition féminine



Servitudes sexuelles de la femme.



Le personnage principal ?



L’énorme sexe de l’homme.



Grand, énorme.



Franca Rame



Nous avons, comme femmes, fait beaucoup de progrès.

Mais non dans le domaine de l’égalité sexuelle.

Résignons nous.

Trop de tabous.

Inhibition dans le comportement et dans le langage.



Femme libérée, je n’arrive pas à nommer en clair le machin de l’homme.



Nous sommes soumises à la culture du… sexe de l’homme.



On dit à propos de l’homme :

Un con !



Au lieu de Mon Dieu, foutre…



Jamais d’expressions gratifiantes faisant intervenir l’organe féminin.



Mots latins

Cunno

Cunna

Cunnis

Mot irrégulier…



Les hommes, dès l’antiquité, ont toujours su désigner leur organe par des termes altiers

Le prépuce

Le gland

Le phallus



Invincible phallus



L’homme a fait son membre à son image.

C’est lui qui détient le vrai pouvoir.

Le pouvoir absolu.

Ce n’est pas autour du capital que tourne le monde, mais autour du GRAND PHALLUS.

Le vrai tigre, c’est lui.

Ce ne sont pas les dimensions qui donnent à votre sexe

"Je suis virilement pourvu."

Le mien est de taille remarquable.

25 centimètres.

Ce ne sont pas ses dimensions, mais ses qualités intrinsèques qui comptent.



Femme eunuque.

Nous sommes des singes sans queue.

Nous ne pourrons jamais dresser la tête.

Lui, au contraire, avec sa queue espiègle, est un miracle vivant.

L’érection !

Dressant bien haut entre les étendards le Pénis héroïque.



Quand Briséis la douce avança lentement,
Amour du Péléide, on vit se rebeller
Clitoris en fureur.



Clitoris

Vulve, vagin, ovaires…

Des mots répugnants.



UNE FEMME SEULE



Nous avons tout, sauf l’essentiel :

Etre traitée par les mâles comme une personne, un individu, et respectée en tant que telle.

Au lieu d’être utilisée comme objet sexuel et comme domestique non payée.



Un goût d’amertume.



NOUS AVONS TOUTES LA MEME HISTOIRE


LE REVEIL

Retour à la page d'accueil : ici