O14953
Gérard Mairet : "Les enfants d’Héraclite ; histoire de la philosophie européenne"



O14953 Gerard Mairet : "Les enfants d’Heraclite ; histoire de la philosophie europeenne"

"Les enfants d’Héraclite ; histoire de la philosophie européenne"

Gérard Mairet

Félin

2016



H. Gallimard

La philosophie commence par la ruine d’un monde réel.



Le larcin chrétien

Du sage au saint.



Spinoza

On ne peut accéder à la signification de la Bible autrement qu’en s’efforçant de comprendre ce que ses auteurs avaient voulu dire.



"L’escabeau de ses pieds."



Giordano Bruno

Il a fait exploser les idées d’Aristote.

Voûte ultime du ciel immobile.

Il n’y a pas de ciel immobile.

Rien n’est immobile.

Tout tourne.



Religion catholique

Un camp sur l’échiquier du rapport de forces qui agite le monde.



Machiavel

Un modèle.

L’homme n’est plus une créature, mais un animal de passion et de désir.

La philosophie politique ne consiste plus à mesurer sa plus ou grande proximité au divin,

Mais à élaborer des principes qui le rendent libre dans la cité.

La modernité.

Il invente l’homme libre.

L’homme qui pense, choisit, veut et agit en vue de son existence libre.

Il fait passer les Européens de l’horizon du salut à celui de la liberté.



Le logos

Il ressemble en tout point au bateau de Thésée.

Depuis sa découverte par Héraclite, il a subi de multiples métamorphoses.

Fixé uniquement en Europe.

Comme le bateau de Thésée termina son voyage à Athènes.

L’Europe est née de l’ultime métamorphose du logos.

Elle a grandi.

Elle disparaîtra, comme le bateau de Thésée.

Retour à la page d'accueil : ici