O14888
Jean-Yves Leloup : "Les vrais philosophes, les Pères grecs"



O14888 Jean-Yves Leloup : "Les vrais philosophes, les Peres grecs"

"Les vrais philosophes, les Pères grecs"

Jean-Yves Leloup

Albin Michel

1998



Irénée et Clément

Lorsque quelqu’un a reçu l’enseignement de la bouche d’un autre, il est appelé fils de celui qui l’instruit.



On lui pose une question :

Pour me guider spirituellement, choisir un saint homme, ou un homme savant ?

Thérèse d’Avila

Mieux vaut choisir le savant.

Car l’homme pieux peut te toucher et t’émouvoir par sa sainteté, mais il n’éclaire pas ton chemin.

Le savant, même si sa vie n’est pas exemplaire, peut te donner le discernement de la Tradition.

Tu peux alors faire ce qu’il te dit, sans faire ce qu’il fait.



Si je dis : "Je connais Dieu"

Je suis un menteur.

Car Dieu est inconnaissable.



Théosis

La participation à la lumière divine, c’est la théosis, ou divinisation.

Denys le Théologien

C’est le but de la vie humaine.



Clément

Le bon usage de la raison conduit à la foi.

La foi s’accomplit dans la gnose.

La gnose s’épanouit dans l’agapé, amour inconditionnel.



On veut confier l’épiscopat à Evagre

Il refuse.

Sachant que pour garder la tranquillité du cœur, l’hesychia et l’apatheia, buts de la vie monastique, il faut "fuir les femmes et les évêques".



SAINT JEAN CHRYSOSTOME



Né en 344 à Antioche.

Son père meurt.

Il se trouve seul avec sa mère, alors âgée de vingt ans.



Sous la direction de Libanios, le célèbre rhéteur grec.



Libanios

Comblé d’honneur.

Païen.

Respectueux des chrétiens.



Si Jean n’avait pas été chrétien, il aurait aimé en faire son successeur.



Travaux du désert.



Il pense à l’union conjugale avec horreur.

S’étonne de ce que le Christ ait pu sanctifier de sa présence des noces humaines.

Dans le mariage, il ne peut y avoir que peines et tracas.

Tout au plus apaisement de la nature en folie.



Plus tard, sainteté du mariage

Esaïe 7.3

Le prophète avait un fils.

Le mariage n’est pas chose vile.

Une aide, non un piège !



Gens du monde et moines ont le même devoir d’atteindre au même sommet de perfection.



Etre utile à d’autres.



Le ministère des anges ?

Servir Dieu pour notre salut.



Ma prédication me guérit, dès que j’ouvre la bouche pour prêcher, toute fatigue est vaincue.



Il faut que l’âme du prêtre brille à la manière d’un flambeau qui éclaire la terre tout entière.



Les tempêtes assiègent le vaisseau.

Elles viennent de l’extérieur ; mais aussi de l’intérieur.

Il faut souplesse et perspicacité.



Il refuse les honneurs de l’évêché

On l’enlève par surprise.

On le nomme évêque de Constantinople ;



Il ne se sent pas à sa place.

Devient autoritaire, cassant.

Il est réformateur.



Ce qu’il exige des autres, il l’exige de lui-même.

Il débarrasse la maison épiscopale du luxe amoncelé par ses prédécesseurs.



Ta richesse ?

Tu ne l’as pas volée toi-même, mais reçue...



Nous nous divisons par nos rivalités.

Nous nous déchirons par notre besoin d’appropriation.

Nous disons, le mien, le tien, ces mots glacés.



Comment le riche est-il bon ?

Ce n’est pas possible.

On est bon quand on partage avec les autres.

Tant qu’on possède, on ne peut être bon.

Fraudes et méfaits.

Considérant que ceux qui n’ont pas de grandes richesses ne méritent même pas de vivre.



Des mulets promènent des fortunes, et le Christ meurt de faim devant ta porte.



Il y a une place réservée pour les chars et les chevaux, mais pour le Christ errant, aucune.


Ton chien est repu, le Christ a soif.



Ses exigences indisposent évêques et clercs, qui intriguent contre lui.



En 400, l’impératrice Eudoxie est nommée Augusta, elle exerce le pouvoir

On fête avec un luxe effréné l’inauguration d’une statue de l’impératrice.

Il invite à ne pas se livrer de nouveau au culte du Veau d’or et de la grande Truie païenne (l'impératrice).

Il est arrêté dans la cathédrale.

Pendant la célébration pascale.

Il fait ses adieux.

Est envoyé en exil.



Olympias, son amie, protégée de Grégoire de Naziance.

Des lettres.



Ce n’est pas dans la nature des choses, mais dans les pensées que réside le bonheur.



Nul ne pourra nuire à celui qui ne se fait pas de tort à lui-même.



Le sage ne subit ni injustice ni dommage aussi longtemps qu’il conserve son intégrité morale, grâce à la constance de sa volonté.



Le Numineux

Présence au mystère.



JEAN CASSIEN



Ne jamais imposer sa volonté propre.



Il n’y a pas d’amour sans liberté.

L’amour ne veut pas l’autre à soi, mais l’autre à lui.



Pour aucun motif, ne jamais se mettre en colère.


Considérer comme siens les défauts ou les péchés de l’autre.



La sainteté d’un seul profite à la sainteté de tous.



Que faites-vous ici ?

Je remets de l’ordre dans l’univers.



Marie couvre de baisers les pieds de Jésus.



Tout ce que l’on fait sans amour est du temps perdu.



GREGOIRE DE NYSSE



La tension, épectase vers ce qui est en avant.

Ouverture et tension vers l’Autre.



Quel est le signe de votre Père qui est en vous ?

C’est un mouvement et c’est un repos.



LA GNOSE



Le néant ou la plénitude, c’est le Plérome.

Retour à la page d'accueil : ici