O14837
Jacques Chardonne : "C’est beaucoup plus que l’amour"



O14837 Jacques Chardonne : "C’est beaucoup plus que l’amour"

"C’est beaucoup plus que l’amour"

Jacques Chardonne

Albin Michel

1957



Choisir, c'est se livrer.



Au moyen âge, l'amour est devenu pour le chevalier une HAUTE CHOSE.

La femme, emblème de toutes les vertus et inspiratrice de la vaillance.

Renonçant à cette primauté de l'homme qu'il tenait du monde antique, l'homme dédie sa bonne épée et sa vie à sa Dame.

C'est cette absente que chante Pétrarque, et qui règne encore dans L'ASTREE.



Dans l'amour, il y a quelque chose de vrai et de chimérique, de certain et d'irréalisable.



Une certaine idée de l'amour est une preuve de civilisation raffinée.



Le couple, c'est autrui à bout portant

Il met face à face deux êtres vide dénudés.



La famille n'est pas la cellule sociale

C'est l'amour qui l'impose, parce qu'il veut durer.



L'amour, c'est beaucoup plus que l'amour.

Il y entre toujours autre chose, l'esprit après les sens, l'âge, la douleur…



Je crains que faute d'éducation, les jeunes filles d'aujourd'hui ne sachent pas aimer.



Une femme est toujours transformée par l'amour.
Les femmes qui aiment sont toutes pareilles.



Pour être heureux par l'amour, il faut une certaine sagesse ;
Il faut aussi une certaine sagesse pour se passer de l'amour.

C'est la même.



Si, dans le mariage, une seule fois, la présence, l'intimité, les années n'ont pas éteint l'amour, c'est qu'il existe vraiment sur terre.



Qu'est-ce que l'amour ? Presque rien… un rien de plus vivant dans une femme… un air de surprise… une joie dans les yeux, que l'on discerne à peine, mais qui sont inimitables.



Dans une femme, c'est vraiment la vie qu'on aime.



On pardonne tout à la femme qu'on aime.
C'est cela qui rend l'amour si étouffant.



Le monde est plein de braves gens qui ne voient partout que des gredins.

Retour à la page d'accueil : ici