O14828
Patrick Estrade : "Comment je me suis débarrassé de moi, sept portes du changement"



O14828 Patrick Estrade : "Comment je me suis debarrasse de moi, sept portes du changement"

"Comment je me suis débarrassé de moi, sept portes du changement"

Patrick Estrade

Robert Laffont

2004



Nous opposons de la résistance aux choses et à la vie.



Rebuffades, contestations, chicanes, oppositions rebelles, attitudes défensives, revendications, objections de principe, controverses oiseuses, défenses de points de vue insoutenables.

A contre-courant de la réalité la plus évidente.



Conséquences

Raideur de comportement, mauvaises décisions, stratégies de vie inadaptées, projets chimériques, fantasmes sans lendemain.



SEPT PORTES DU CHANGEMENT



1)



L’accident : une porte vers l’avenir ?



Nietzsche

Deviens qui tu es.



Réorienter l’existence.



2)



Systèmes et cycles.



3)



Le temps.



Ne pas tricher avec lui.



4)



L’extériorité et la légitimation de soi.



Croyances auxquelles nous nous soumettons, sans même nous en apercevoir.



5)



Juste sois toi-même.



Just be yourself.



Infériorité.

Culpabilité.

Mécanismes masochistes.



6)



Désir et don.



Ils s’entrecroisent et s’influencent.



Vie intérieure.



Equilibre.



Joie de vivre.



7)



Subsidence et complémentarité.



Dépendance affective.

Manque d’autonomie.

Difficulté à vivre la complémentarité.

Difficultés amoureuses et sentimentales.



L’amour, loin des violences et des déchirures.



SEPT PORTES



Nous apprécions la nouveauté, mais nous craignons le changement.



L accident a valeur de médication.



Sortir des routes.



Ne plus se tourmenter avec les idées fixes.



Nietzsche

Il y a quatre voies, c’est la cinquième qu’il faut suivre.



La non-envie, c’est la loi du plus faible qui se veut le plus fort.



Tout système contient en lui-même l’extrême qui nous échappe.



Tant qu’on n’a pas fini, on ne peut pas recommencer.



Tant qu’un cycle n’est pas fermé, une autre histoire ne peut pas se mettre en place.



Auguste

Festina lente.

Hâte-toi lentement.



Le respect du temps.



Le temps ne respecte pas ce que l’on fait sans lui.



Tout ce qui se fait vite se défait vite.



Chaque tâche accomplie libère du temps pour la créativité.



Un certain exil de soi.



Notre propre personne nous légitime.



Les Beatles

Toi le merle qui chante à l’aurore,
Prends ces ailes brisées et apprends à voler,
Toute ta vie,
Tu as attendu cet instant pour prendre ton envol.



Sois juste avec toi-même.



Tout changement dans notre vie d’adulte est susceptible d’être perçu comme un abandon potentiel.



Le discours prédictif des parents.



Les comparaisons sont toujours assassines.



Le déni

Négation de soi.

Tu n’es pas…



Le manque de respect de soi.



Les excès de tolérance envers les autres.



Etre juste envers soi-même : un travail émotionnel nécessaire.



C. G. Jung

Psychologie de l’inconscient

Ce fut un des fruits de mon expérience de constater que le sentier de l’existence ne continue que là où s’offre spontanément une pente aux énergies de la vie.



Le désir est une propriété privée.



Le désir se communique de désir à désir.



La honte ?

C’est la peur de paraître quelque chose.



Et si vous preniez votre désir pour votre réalité ?



Oser, ce n’est pas seulement transgresser l’interdit, c’est aussi faire ce qu’on veut bien se permettre.



Le désir est don.



Gaston Bachelard

Le moi s’éveille par la grâce du toi.



Vraies questions, vraies valeurs.



La dépendance affective.



La violence est, pour partie, la compensation masochiste des abandons vécus et de l’angoisse d’abandon qui en résulte.



Hölderlin

N’avez-vous pas, du souvenir, fait un poignard ?



Edgar Morin

Nous apprenons très bien à séparer et nous apprenons très mal à relier.



La dépendance affective est naturelle.

Elle ouvre à l’amour.



Le manque d’autonomie.



La difficulté à vivre la complémentarité.



Androgyne.



La guérison comporte elle aussi une dynamique.



Apprendre à devenir votre propre père et votre propre mère.



Montherlant

La terre promise vous entoure, mais vous ne le savez pas.



L’amour n’est pas une illusion, il existe vraiment.



Paul Eluard

Ils ont embrassé la liberté sur les lèvres ;

Retour à la page d'accueil : ici