O14784
Pierre-Yves Lambert : "Les littératures celtiques"



O14784 Pierre-Yves Lambert : "Les litteratures celtiques"

"Les littératures celtiques"

Pierre-Yves Lambert

Puf Que sais-je

1981



Je suis le vent sur la mer
Je suis la vague de l’océan
Je suis le grondement de la mer



Les rois irlandais

Des dons personnels.

Des tabous.



Tous les caprices du poète sont justifiés, s’il est compétent, c’est-à-dire capable de faire l’éloge du roi.



Cuchulainn.



Femmes nues.

Bouillonnement de fureur guerrière.



Humour.



Anti-héros Bricriu.

Il s’ingénie à faire naître des querelles.



Medb

Une reine dont le nom signifie l’enivrée.



Les traits physiques de Cuchulainn s’altèrent dans la contorsion magique.



L’esthétique héroïque est fondée sur l’excès.

Les héros sont l’incarnation de la vaillance.



Héros

Conflit des destins et des sentiments personnels.



Thèmes païens

Séjour merveilleux

Bonheur sans péché

Abolition du temps



Une pomme qui ne diminue pas, quoi qu’on en mange.



Coupe de vérité, qui se brise si l’on dit trois mensonges.

Qui se recolle, si on dit trois vérités.



L’Autre monde commence dès qu’on a pris la mer.



Le langage de l’épopée, ridiculisé.



Les saints livrent de rudes combats

Ils sont opposés aux druides.



Motifs païens de vies de saints.



Ossian

Ballades.

Trésor commun de l’Irlande et de l’Ecosse.

Romanesque et merveilleux.

Héroïsme, et pouvoir magique du héros.



Druide Mog Ruith

Son histoire mêlée à celle de saint Jean-Baptiste, dont il aurait été le bourreau.



Légende indigène et histoire sainte.



Romans bretons de Chrétien de Troyes

Yvain

Perceval

Erec

Retour à la page d'accueil : ici