O14780
Jean Markale : "La femme celte, mythe et sociologie"



O14780 Jean Markale : "La femme celte, mythe et sociologie"

"La femme celte, mythe et sociologie"

Jean Markale

Payot

1984



Proverbe breton de l’île de Batz

Plus profond est le cœur des femmes
Que la plus profonde mer du monde.



Rousseau

Discours sur l’origine de l’inégalité

L’inégalité entre l’homme et la femme est apparue à la suite de la division du travail, l’homme se réservant les tâches NOBLES qui lui permettaient d’être libre et de sauvegarder son autorité.



La femme n’a pas toujours été considérée comme faible.



LA FEMME DANS LES SOCIETES CELTIQUES



Cadre historique



Cadre juridique



EXPLORATION DU MYTHE



La princesse engloutie



Notre-Dame de la nuit

La reine des chevaux

Dans la porcherie

La biche au bois

La déesse aux oiseaux



La grande reine



La révolte de la fille-fleur



Le Graal ou la quête de la femme

Vengeance par le sang.

Symbolisme sexuel certain.

Une coupe, le sein dispensant la nourriture.

La quête représente une descente aux enfers ;

Je te lançai un javelot qui te perça la cuisse et le haut des testicules.

Tu as une maladie de la vessie depuis ce temps-là, et dans la suite, tu n’as plus engendré ni de fils ni de fille.

Goutte de sang au bout de la lance.



Iseult ou la dame du verger



THEORIES



La femme dans la vie sociale



Le mariage



La libération sexuelle



L’amour



Prophétie de Cathbad, dans l’Exil des fils d’Usnech

Dans le creux de ton sein a crié
Une femme aux boucles blondes
Et aux beaux yeux de fumée.
De digitale sont ses joues pourpres,
Et le trésor de ses dents
Est une neige d’hiver…



La fille de la mer, charmante et traîtresse,
Moitié femme et moitié poisson,
Qui chante pour charmer les marins
Et faire briser leurs navires.

Retour à la page d'accueil : ici