O14744
Henri Tincq : "Les Catholiques"



O14744 Henri Tincq : "Les Catholiques"

"Les Catholiques"

Henri Tincq

Grasset

2008



Un peu plus d’un milliard d’hommes.



Sur le déclin.

Submergés par les nouvelles religions de l’individu.

De la consommation.

Du divertissement.

Du scepticisme.

Du relativisme.

De la liberté illimitée.



Croyances archaïques.

Dépassés par l’humanité sans Dieu.

Sans dogme.

Sans morale imposée.

Sans idéologie.

Marche vers le progrès.



Archaïque survivance d’un gouvernement obscurantiste des âmes.

Complice des plus grands crimes de l’histoire.

Oppression des consciences.



Papes



Grandes familles patriciennes de Rome ou de Milan



Pie IX

1846-1878



Pie XI

1922-1939



Pie XII



1939-1958



Paul VI

1963-1978



Régions lombardes ou vénitiennes



Pie X

1903-1914



Jean XXIII

1958-1963



Jean-Paul 1 er

1978



Titres du pape



Evêque de Rome

Vicaire de Jésus-Christ

Souverain pontife de l’Eglise universelle

Docteur de la Loi

Unique au monde



Innocent IV

1243-1254



Vicaire de Dieu.



Souverain pontife



Pontifex maximus



Fin du 4 ème siècle.



Titre païen, porté depuis Auguste, par les empereurs romains.


Jusqu’à Pie V

1566-1572



Le pape est vêtu de rouge, comme les cardinaux.



Formule du couronnement

Le Père des princes et des rois, le guide du monde.



Jean XXIII

Le chef de l’Eglise, c’est le Christ, non le pape.



Saint-Siège

Le gouvernement central de l’Eglise.

Le pape assisté par la Curie



105 cardinaux

4 500 évêques

264 papes



Infaillibilité

Exigée en 1870 par Pie IX, déchu de son pouvoir temporel.



Protestants

Ecritures manipulées pour justifier les privilèges de l’Eglise catholique et du pape.



Tu es pierre et sur cette pierre

Un jeu de mots.

Seul fondement scripturaire de la papauté.

Kepha, pierre.



Jésus

Avant que le coq ne chante, tu m’auras renié trois fois.



Pierre, m’aimes-tu ?



Histoire des papes

Suffisance

Ignorance



Innocent III

Les prêtres, ânes puants.

Pourceaux vautrés dans la fange.

Evêques, occupés à s’enrichir, chiens muets qui ne sont même plus capables d’aboyer.



Alexandre VI Borgia

1492-1503



Six enfants.

Son fils César Borgia, cardinal à 16 ans.

Assassiné à 31 ans.



Savonarole

Alexandre VI lui interdit de prêcher.

Il tente d’acheter son silence par un chapeau de cardinal.

Savonarole

Je ne veux pas de ton chapeau de mitre grande ou petite.

Je ne veux que ce que tu as donné à tes saints : la mort.

Un chapeau rouge, un chapeau de sang : la mort.



Alexandre VI l’excommunie et le fait torturer, pendre et brûler.



Oraison funèbre de Machiavel

L’esprit du glorieux Alexandre fut porté parmi les cœurs des âmes bienheureuses.

Il avait près de lui, empressées, ses trois servantes fidèles :

La cruauté, la simonie et la luxure.



Jean de Médicis

Léon X

1513-1521

Esthète florentin.

Il ne comprend rien à la Réforme de Luther.

Il l’excommunie au cours d’une partie de chasse.

Il est élu pape, alors qu’il n’est pas encore prêtre.

Il finance ses dépenses par la vente massive des INDULGENCES.



1517

Luther publie ses 95 thèses sur la porte de la chapelle du château de Wittenberg :

Seul Dieu a le pouvoir de pardonner aux hommes qui se repentent.

Les œuvres humaines sont impuissantes à assurer le salut éternel.



Le projet réformateur est violemment rejeté par Rome.



Alexandre Farnèse est élu pape, sous le nom de Paul III

1534-1549

Préoccupé par l’art, la politique, la fortune de sa nombreuse progéniture



Riposte de l’Eglise à la Réforme

Concile de Trente.

Encore plus de centralisation.

Sursaut d’allégeance au pape.

Culte de la Vierge Marie et des saints.

Une seule version latine, la Vulgate.

Interdiction de la tradition en autres langues.



Gallicanisme

Bossuet en est le principal théoricien.



Pie VI

1775-1799

Condamne toute idée de Révolution.

Ne voulant connaître que celle de Révélation.



Marcel Lefebvre

Ce n’est pas le Saint-Esprit, c’est le diable qui a inspiré ce concile (Vatican II).

Avec la liberté religieuse, le diable est entré dans le fruit.



Calvin

1509-1564



L’INSTITUTION DE LA RELIGION CHRETIENNE



Il forge le concept de PREDESTINATION, repris de saint Augustin.

Dieu seul sauve qui il veut et comme il veut.

L’homme n’y peut rien.

Retour à la page d'accueil : ici