O14733
Zoé Oldenbourg : "Le bûcher de Montségur"



O14733 Zoe Oldenbourg : "Le bucher de Montsegur"

"Le bûcher de Montségur"

Zoé Oldenbourg

Gallimard

1959



Saint Pierre Damien

Vitupère contre les concubines de clercs.

Amorces de Satan.

Poison des âmes.

Voluptés des porcs gras.

Repaires d’esprits immondes.



Horreur de la femme en tant que femme, éternel piège du Démon.



Etienne de Minia, compagnon de saint Dominique, à Esclamonde, sœur du comte de Foix

Allez filer votre quenouille, Madame, il ne vous sied pas de prendre la parole en de telles matières !



Vaudois

Condamnent l’Eglise.

Les chefs d’Eglise, étant corrompus, ne pouvaient être les véhicules de la grâce.

Rejettent le principe du sacerdoce.

Comme les autres sacrements, y compris le baptême et l’eucharistie.

Nient tout le culte catholique.

La plus grande partie des dogmes.

La présence réelle du Christ dans le sacrifice de la messe.

Ne croient ni en la communion des saints, ni en le purgatoire.

Ne prier que Jésus.

Ne pas prier pour les morts.

Refusent de célébrer les fêtes religieuses.



Réaction de l’Eglise catholique en face de la religion cathare

Intolérance absolue et sans compromis.

Une religion forte, devenue religion d’Etat, opprime en toute bonne foi, parce que toute contradiction lui paraît un sacrilège et une offense à Dieu.



Jourdain rapporte la réponse de saint Dominique à des hérétiques qui lui avaient demandé :

--- Que ferais-tu si nous nous saisissions de toi ?

--- Je vous supplierais de ne pas me mettre à mort d’un coup, mais de m’arracher les membres un à un, pour prolonger mon martyre. Je voudrais n’être plus qu’un tronc sans membres, avoir les yeux arrachés, rouler dans mon sang, afin de conquérir une plus belle couronne de martyre !



1209

Raymond VI est flagellé à Saint-Gilles et fait sa réconciliation solennelle avec l’Eglise.

Retour à la page d'accueil : ici