O14686
Internet : "Cassandre"



O14686 Internet : "Cassandre"

"Cassandre"

Internet



Cassandre

Appelée aussi Alexandra.



Homère la présente comme la plus belle des filles de Priam. Elle avait de nombreux prétendant ce qui aida Troie à trouver des alliés. Il y eut Othrynonée de Cabésos, Coroebos, le fils de Mygdon, le roi de Phrygie. Mais ils moururent tous deux pendant la guerre.



Une tradition récente raconte que lorsqu'elle était encore jeune, Cassandre fut courtisée par Apollon. Dans l'espoir de l'intéresser, il lui appris l'art de la divination mais lorsque le dieu réclama ses faveur en récompense, elle se refusa. Malgré sa colère, le dieu ne put lui enlever son don. Il la condamna alors à prophétiser juste mais sans jamais être crue. Une autre version prétend que lorsqu'elle était encore enfant, avec son frère Hélénos, des serpents sacré vinrent sifflé à leurs oreilles et touchèrent leur langues. Cela leur donna le don de prophétie.



Lorsque Paris vint à la cour pour gagné le taureau qu'on lui avait confisqué, Cassandre le reconnu immédiatement bien qu'il eut été exposé lorsqu'il était bébé. Elle prédit aussi tout le mal qui reviendrait avec Paris, lorsque se dernier parti pour Sparte comme Ambassadeur. Elle vit immédiatement le danger que représentait le cheval de bois construit par les grecques sous les conseil d'Ulysse. A chaque fois, les Troyens restèrent sourd à ses paroles



Lors de la prise de Troie, Cassandre se réfugia dans le temple d'Athéna et s'agrippa à la statue de la déesse. Ajax, ( Pas le grand Ajax, mais le fils de Oïlée) l'attrapa en renversant la statue et la viola sur place pendant que l'effigie d'Athéna détournait les yeux d'horreur. C'est pour ce sacrilège et parce que les Grecs n'avaient pas puni Ajax que la déesse retourna sa colère contre ces derniers.



Cassandre devint l'esclave d'Agamemnon et avec lui revint sans problème à Mycènes. Dès qu'elle vit la demeure, elle rappela au vieux qui étaient venu voir l'arrivé de leur roi, les malheur que portait le palais. " Ces enfants qui crient... Qu'on égorgent... Dont les chair servent de nourriture à leur père." Elle évoqua les prochains morts. Agamemnon, puis elle.



"J'ajoute encore un mot, ce sera mon chant de mort et mon dernier adieu. Soleil que je vois pour la dernière fois, et vous, mes futurs vengeurs faites payer cher à mes barbares assassins la mort trop facile d'une esclave sans défense. O destin des humain ! Heureux, une ombre les renverse; Malheureux, ils sont oubliés comme un trait effacé par l'éponge humide. Toutefois, leur bonheur fait plus de pitié que leur malheur."



Rapidement, Agamemnon tombe sous les coups de sa femme. Cassandre est déjà entrée dans le Palais. Elle meurt en silence



(Extrait de Agamemnon, d'Eschyle)

Retour à la page d'accueil : ici