O14674
Imprimerie nationale : "Carmina Burana"



O14674 Imprimerie nationale : "Carmina Burana"

"Carmina Burana"

Imprimerie nationale

1994



Poésies morales et satiriques



La main porteuse de présents
Change en impie l’homme pieux



L’hypocrisie et la fourberie pullulent,
Ainsi que le péché de mensonge,

Enlevant ses titres de gloire
A la sincérité véritable.

Aiguillon de la cupidité.



Les chansons d’amour



C’est toujours à une seule et même divinité que je dois mon salut.

Sois mon patron, Pâris, dans les luttes de Vénus.

Pour elle je bois la coupe de la vie.



Etre privé de toi en ce moment,
C’est tout perdre.



Les jeunes filles forment des rondes
Pour chanter les louanges des dieux.



La Muse aime
Se délasser dans les plaisirs
De la poésie cadencée
D’une voix rauque elle demande
Que le poète
Retrouve son Eurydice.


Je brûle sans cesse,
Attaché par des liens ardents.

De toutes mes forces je cherche
A boire une gorgée d’amour
A son puits.



Drames religieux



Malheureuse Judée qui croupis dans les ténèbres,
Efface la trace de la faute mortelle
Et, tout à la joie d’une naissance si magnifique,
Garde-toi bien de céder aux charmes de l’erreur.

Retour à la page d'accueil : ici