O14653
Alfred Capus : "Pensées"



O14653 Alfred Capus : "Pensees"

"Pensées"

Alfred Capus

Le cherchemidi

1988



Pièces de théâtre

Chroniques

Romans



1858-1923.



Eternellement souriant.

Affable avec les dames.

D’un optimisme sans candeur.



Sa devise :

Tout s’arrange…



Grâce, fantaisie.

Témoin pénétrant d’une époque révolue.



Esprit.



Il n’accepta jamais de prendre les choses au tragique.



Toujours à court d’argent.



Cercles de jeux.

Flambeur.



Tenant chaque lendemain pour un rendez-vous avec la vie.



Ironie incisive pour fustiger les travers de son époque.



Surnommé "le prince de l’esprit".



PENSEES



Les fautes ont un coin de la mémoire réservées aux fautes qu’elles n’ont pas commises.



La bourgeoisie sera sauvée par les femmes.



Je veux bien être embêté par les femmes, mais pas tout le temps par la même…



Il faut rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas.



Des goûts et des couleurs j’admets qu’on en discute, sauf des miens.



Tout s’explique et rien ne se justifie.

Retour à la page d'accueil : ici