O14638
Mystiques : Amour de Dieu



O14638 Mystiques : Amour de Dieu

Amour de Dieu

Mystiques

Camille Berube

Instituto Storico dei Cappucini Roma

1997



Scot et Eckart

Conceptions doctrinales antagonistes des Frères Mineurs et des Frères Prêcheurs, au début du 14 ème siècle.



Les disciples de Scot sont tenus pour responsables de la condamnation d’Eckart par Jean XXII, comme hérétique.



MARGUERITE PORETE



Autodafé de la béguine, en 1310.

Avec son livre

LE MIROIR DES AMES SIMPLES ET ANEANTIES ET QUI SEULEMENT DEMEURENT EN VOULOIR ET DESIR D’AMOUR



Elle croit être parvenue à un état miraculeux par son interprétation des textes de l’Ecriture.

Œuvre dictée par l’Esprit qui fait tout en elle.



L’amour est le Saint Esprit.

Dialogue avec amour de raison, courtoisie, foi, espérance, charité, justice, miséricorde, fin amour.

Tous se soumettent.

Amour pur, triple annihilation spirituelle, celle de la mort du péché, de la nature et de l’esprit.



N’aimer aucune chose en Dieu que pour Dieu parce qu’il le veut.



Fin sur le bûcher.


MAITRE ECKART



Primat de l’amour de Dieu dans la vie pratique.



Intentions

Amour de Dieu dans l’Incarnation du Verbe.



Condamnation en Avignon de 28 propositions.



Les vues de Dieu sont les plus nobles qu’on puisse concevoir.

C’est la divinisation de l’homme.



Il se réclame d’un maître innommé, en général grec, juif ou arabe.

Nomme fréquemment Avicenne.



Une étincelle refuse toutes les créatures et ne veut que Dieu dans sa nudité.



L’œuvre la plus noble et la plus efficace, c’est la prière la plus intense, celle du cœur le plus libéré de tout autre intérêt que de vouloir ce que Dieu veut.



L’esprit libre peut tout.

Non troublé, attaché à rien.

Complètement englouti dans la très chère volonté de Dieu.



BENOIT DE CANFIELD



Juriste anglais né en 1562, converti du puritanisme au catholicisme. Devenu capucin en France.



L’expérience de Dieu.



La conscience de voir la volonté de Dieu.



La parfaite dénudation de l’esprit par une opération divine qui purifie l’âme de toutes formes et images créées et incréées, la rendant capable de contempler Dieu sans formes.



L’annihilation active

Annihilation dans l’âme de tout ce qui n’est pas Dieu seul.



L’AMOUR DE DIEU SELON JEAN DUNS SCOT



Le Docteur Subtil.



Primauté de l’amour parfait dont Dieu s’aime lui-même et aime toutes choses en dehors de lui-même.



Primauté universelle et Royauté du Christ.



L’amour créateur.



La prédestination du Christ.



Retour à la primauté de l’amour de charité.



Synthèse de la métaphysique de Dieu comme bien suprême et de l’homme comme être libre gouverné par la raison.



Fruition de la divinité.

Retour à la page d'accueil : ici