O14627
Ernest Lenoir : "Trois novateurs, trois martyrs : Vanini, Campanella, Bruno"



O14627 Ernest Lenoir : "Trois novateurs, trois martyrs : Vanini, Campanella, Bruno"

"Trois novateurs, trois martyrs : Vanini, Campanella, Bruno"

Ernest Lenoir

Editions Rieder

1939



DU MOYEN AGE A LA RENAISSANCE



Savants

Saints

Scolastique



Hérésies diverses



Tolérance témoignée par les papes des 5 ème et 6 ème siècle

Grégoire le Grand, Grégoire II



Changement d’orientation avec Grégoire VII (11 ème siècle)

Et Innocent III (13 ème siècle)



Averroïsme

Scotisme

Occamisme



Boniface VIII et son intrusion dans la politique



Erasme



Lefèvre



La réforme

Luther

Calvin



Les philosophes novateurs


VANINI

Né en 1585.



DIALOGUES DE LA NATURE



Aventures galantes.

Campagnes militaires.

Conduite dissolue.

Compliments outrés à de grands seigneurs, dont la munificence était notoire.



Livre plein d’esprit et digne d’être livré au public.



Se fixe à Toulouse.



Toulouse à la tête de la catholicité.

Foyer à peu près unique de l’inquisition.



Arrêté.

Déféré devant le parlement.

Après une longue procédure, et six mois d’incarcération, condamné à avoir la langue arrachée et à être brûlé vif.

A 34 ans.



Il soutenait que nos corps sont sans âme.

Que mourant, tout était mort.

Que la Vierge avait eu une connaissance charnelle comme les autres femmes.


Il meurt avec confiance, patience et volonté.

Allons allègrement mourir en philosophe.

On lui demande de crier : Merci à Dieu.

Il dit :

Il n’y a ni Dieu ni diable. Car s’il y avait un Dieu, je le prierais de lancer la foudre sur le parlement, comme injuste et inique. Et aussi le diable. Mais comme il n’y a ni l’un ni l’autre, je n’en ferai rien.



CAMPANELLA



Le peuple est une bête changeante et grossière qui ignore ses forces, supporte les coups et les fardeaux les plus lourds. Il se laisse guider par un faible enfant qu’il pourrait renverser d’une secousse.



Il se frappe et s’enchaîne de ses propres mains.



Tout ce qui est entre ciel et terre est à lui, mais il l’ignore.

Si quelqu’un l’en avertit, il le terrasse et le tue.



Accusé de chercher à instituer la religion naturelle.



Une république

Les femmes en commun.



Procès d’hérésie.



Tortures pour lui extorquer des aveux.



Stoïcisme surhumain

Enchaîné dans une fosse humide et infecte, couvert de sang.



Mis au cachot.



Il remanie ses travaux.



Lyrisme dans la bataille contre l’injustice et la corruption.



Bases de la société nouvelle.



Solariens.



GIORDANO BRUNO



Né en 1550.



Convaincu de détenir la vérité.



Genève.



Wittenberg.



Ame d’apôtre.



Prague

Il rencontre Rodolphe II, prince irrésolu.

Qui brûle le lendemain ce qu’il avait adoré la veille.



Cour du duc de Brunswick



Francfort.



Enseigne à Padoue.



1592

Arrêté.

Détenu à Venise.



Condamné.



Tué.

Retour à la page d'accueil : ici