O14617
José de Broucker : "Dom Helder Camara"



O14617 Jose de Broucker : "Dom Helder Camara"

"Dom Helder Camara"

José de Broucker

Les nuits d’un prophète : Dom Helder Camara à Vatican II

Cerf

2005



Jean-Paul II

Recife

Dom Helder, frère des pauvres et mon frère !



1964

Que l’Eglise soit méconnue, cela passe encore.

Mais qu’elle ne devienne pas méconnaissable…



J’y suis allé de grand cœur, car Jean XXIII est un homme providentiel.

Mais j’en suis revenu angoissé…



Ce qui me fend le cœur, c’est de voir le peuple exclu de la place Saint Pierre. Les évêques y entrent, et la porte est fermée.



Universaliser la vision de l’Eglise…



Corriger l’hypertrophie romaine et libérer le pape.



Je comprends seulement le Concile sans vaincus.



J’appartiens plus à la famille des Prophètes que des docteurs.



De l’unité comme signe de Dieu.

De la beauté.

Du bien.


1965

Qui accepte l’impossible comme une réalité et accueille le mystère comme l’on boit de l’eau ?

Sans nul doute les enfants, les ivrognes, les fous, les poètes et les saints.



L’enfant qui est en moi.



Courage, sinon les textes conciliaires resteront sur le papier.



Dialogue avec le judaïsme.



Liberté religieuse reconnue.



Il ne faut jamais avoir peur de l’utopie.

Quand on rêve seul, ce n’est encore qu’un rêve.

Quand on rêve à plusieurs, c’est déjà la réalité.

L’utopie partagée est le ressort de l’histoire.

Retour à la page d'accueil : ici