O14578
Amin Maalouf : "Le dérèglement du monde"



O14578 Amin Maalouf : "Le dereglement du monde"

"Le dérèglement du monde"

Amin Maalouf

Grasset

2009



William Carlos Williams

1883-1963

L’homme a survécu jusqu’ici parce qu’il était trop ignorant pour pouvoir réaliser ses désirs.

Maintenant qu’il peut les réaliser, il doit les changer, ou périr.



Nous sommes entrés dans le nouveau siècle sans boussole.



Sans cap.

Sans destination.



Equilibre de la terreur.

Un monde obsédé par elle.



Ecouter chaque tribu dans sa langue.



Quand on pose certaines prémisses, on parvient à interpréter tous les événements d’une manière cohérente.

Sans avoir besoin d’entendre les opinions des autres.



Le monde arabe ?

Indigence de sa conscience morale.



L’Occident ne cesse de perdre sa crédibilité morale.

Et ses détracteurs n’en ont aucune.



Le monde arabe se trouve aujourd’hui au plus bas.

Il fait honte à ses fils, à ses amis, comme à son histoire.



Mohamad

Le meilleur des hommes, c’est le plus utile aux hommes.



Tragédie des Arabes :

Avoir perdu leur place parmi les nations, et se sentir incapables de la retrouver.

Tragédie des Occidentaux :

Ils ont accédé à un rôle planétaire qu’ils ne peuvent plus assumer.

Dont ils ne peuvent plus se dépêtrer.



Le monde porte la marque de l’Europe

Science

Médecine

Philosophie



Déconfiture du socialisme bureaucratique.



Empires coloniaux ?

Frayeur.

Dissuader de toute révolte.


L’ère de l’indépendance s’est révélée encore plus calamiteuse.



Le communautarisme est la négation de l’idée même de citoyenneté.



Dépouiller les mensonges de leur accoutrement.



Le colonialisme aime des gouvernements stables.

Sans se soucier de l’esclavage.



Libérateurs.

Et occupants.



Aucun peuple n’est fait pour l’esclavage.

Chaque fois qu’on néglige cette vérité, on se trahit soi-même.



Prescription ?

Une invention de juriste.

Les peuples la récusent.



Les élites des peuples colonisés ?

Ils n’ont eu d’autre choix que de s’emparer des valeurs du colonisateur.

Les retournant contre lui.



Forces rétrogrades ?

Des convergences d’intérêts.



Dans la grande majorité des pays :

Crispations identitaires.



L’armée américaine déboule dans l’antique Mésopotamie comme un hippopotame dans un champ de tulipes.

Retour à la page d'accueil : ici