O14577
Madame de La Fayette : La princesse de Montpensier. Un film de Bertrand Tavernier



O14577 Madame de La Fayette : La princesse de Montpensier. Un film de Bertrand Tavernier

Madame de La Fayette : La princesse de .Montpensier. Un film de Bertrand Tavernier.



Le film raconte l'histoire d'amour entre le duc de Guise et Mlle de Mézières, contrainte d'épouser le prince de Montpensier.
Le film se déroule à la fin de la Renaissance, époque où Catherine de Médicis exerce la régence au nom de son fils Charles IX et est confrontée aux guerres de religion et sera à l'origine de la Saint-Barthélemy.
L'intrigue suit de près la chronologie historique à partir du personnage de Marie de Mézières, une amie d'Henri de Lorraine, duc de Guise, dit « le Balafré », chef du parti catholique. Elle se double d'une intrigue amoureuse car on impose à la belle Marie d'épouser le prince de Montpensier. Le comte de Chabannes, maintenant âgé, va se réfugier chez son ancien élève le prince de Montpensier. Sur le plan politique, la seconde guerre de religion se termine en 1567, les protestants et l'armée de Condé sont défaits. Mais la guerre va se rallumer et les hommes partir au combat, Marie se retrouve seule au château avec le comte de Chabannes, qui passe d'un rôle de précepteur de Marie à un rôle d'amoureux platonique. Elle est tiraillée entre l'amour de son mari, qu'elle respecte et ne veut pas trahir, et son amour pour le duc de Guise, surtout depuis qu'ils sont rentrés à Paris et se côtoient au Louvre, alors résidence royale. Le duc d'Anjou, futur Henri III, tombe lui aussi amoureux de la belle Marie. Le drame passionnel va rejoindre le drame collectif puisque la guerre civile va basculer dans le sang en août 1572 lors du massacre de la Saint-Barthélemy.



Une femme qui aime trois hommes.



Même si Madame de La Fayette se vante de n’avoir jamais connu l’amour.



De même que tous ses amis.



Eviter cette chose tellement répugnante.



Et être complètement indifférente aux carnages qui assassinent, sans aucune raison, les Protestants…

Retour à la page d'accueil : ici