O14568
Véronique Léonard-Roques : Caïn et Abel



O14568 Veronique Leonard-Roques : Cain et Abel

Caïn et Abel

Véronique Léonard-Roques

Editions du Rocher

2007



Le criminel

Un créateur, fondant la première ville et la civilisation.



Miguel de Unamuno

Nul n’inspire plus d’amour que les grands criminels.



Lamekh tue pour une blessure.



Pierre Brunel

Trois fonctions principales du mythe

Raconte

Explique

Révèle



Caïn, avatar de la figure du génie.



Elie Wiesel

Tous deux sont, chacun à son degré, indifférents l’un à l’autre.



Abel

Elie Wiesel

Sa faute ? Absent à son frère.



Pierre Leroux

Instauration de la loi de Caïn, du plus fort.



Fondation de Rome : Analogies.



L’agriculteur fait violence au sol.

L’éleveur n’a pas de place, est nomade.



Philon

Caïn croit posséder toute chose.



Byron

Une spiritualité sans la foi.



Saint Augustin

Deux amours ont bâti deux cités, l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, la cité de la terre, l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité de Dieu.



Leconte de Lisle

Ludovic de Cailleux

Nerval

La cité caïnique, cadre de la révolution métaphysique contre une divinité injuste.



Unamuno

La guerre, facteur de progrès.

Apprennent à se connaître, et par conséquent à s’aimer, vainqueurs et vaincus.



Caïn, l’homme supérieur rejeté.



Targoum Yonatan ben Ouziel

Eve engrossée par l’ange Samaël.

Elle enfante Caïn.



J. F. Lyotard

Auschwitz, fin de l’idéal moderne.



Nietzsche

Zarathoustra

La communauté véritable naîtra du rapprochement de certains individus.

Retour à la page d'accueil : ici