O14552
Victor Bérard : "Abdel Hamid, premier génocide arménien, en 1894-1896"



O14552 Victor Berard : "Abdel Hamid, premier genocide armenien, en 1894-1896"

"Abdel Hamid, premier génocide arménien, en 1894-1896"

Victor Bérard

Le Félin

2005



Le démon

Le sultan

1842-1918.

Règne

De 1876 à 1909.



Toujours tremblant.

Toujours hagard.

S’attendant toujours à un coup de couteau.



Méfiance de tous les instants.



Règne de la peur.



Pourtant

Epris de culture

Homme féru d’opéra



Il accumule une énorme fortune

Gérée par un banquier arménien, Hagop Zafiri bey.



Adepte de magie noire.



Ses lectures ?

Séquestrations

Tortures

Viols

Assassinats



Il tue

300 000 Arméniens.



Chaque velléité nationaliste lui donne l’occasion – légitime à ses yeux – de réduire, démographiquement, la population arménienne.



Très doux

Réservé

Poli

Affable

D’humeur toujours égale



Culture presque nulle.



Se complaît seulement aux farces grossières du théâtre turcs.

Aux romans sanglants.



Piété étroite

Superstitieuse.

Austérité.



Politesse.



Il arrive au trône en 1842

Après avoir renversé et enfermé son frère Mourad.

Trois mois après le renversement et le suicide de son oncle Abdul Aziz.



Débauché.



Devenu sultan par la grâce du meurtre et des complots.



Il se méfie de ceux qui l’ont aidé.



1878

Conspiration d’Ali Suavi, l’ancien percepteur de ses propres enfants.



LES ARMENIENS



Les Haï.

L’Arménie, Haïastan.



La population fanatisée acceptait, avec la complicité indirecte de l’Europe, ses excuses mensongères, ses pourboires et ses décorations.

Retour à la page d'accueil : ici