O14547
Simone Weil : "Attente de Dieu"



O14547 Simone Weil : "Attente de Dieu"

"Attente de Dieu"

Simone Weil

Fayard

1966



J’ai toujours adopté comme seule attitude possible l’attitude chrétienne.



La grande énigme de la vie humaine, ce n’est pas la souffrance, c’est le malheur.



Valéry

Lien entre la tyrannie et l’amour de Louis XIV.

Il ne s’intéresse qu’aux guerres, instrument d’accroissement du pouvoir.

Et aux fêtes.

A l’architecture.



Ce que les Hébreux essayaient d’accomplir, au moyen d’une espèce de magie, dans leur rite du bouc émissaire, ne peut être opéré ici-bas que dans la pureté parfaite.

L’agneau.



Déluge grec

Prométhée.

Deucalion, son fils.



Noé et Dionysos

La vigne.



Sem et Japhet ne veulent pas voir Noé nu.



Hérodote

L’Egypte, origine de la transmission.



Ezéchiel

Tyr, chérubin qui garde l’arbre de vie.



L’arbre de vie ?

L’Egypte.



Si les Hébreux ressuscitaient parmi nous, ils voudraient tous nous massacrer.

Jésus, un Baal.

La Vierge, une Astarté.



Les Pharisiens, ennemis de l’esprit hellénique.

Jésus

Vous avez enlevé la clef de la connaissance.



Cham et Japhet

Guerre des Albigeois.



Troyens

Cham.



Crète

Issue de Cham.



Homère

Troie, la sainte Ilion.



Lycourgos

Le roi qui se jeta en armes sur Dionysos désarmé.



Lettre à Maurice Schumann

J’ai peur, jusqu’à l’angoisse, d’être au nombre des esclaves indociles.

Retour à la page d'accueil : ici