O14519
Barbey d’Aurevilly : "Un prêtre marié"



O14519 Barbey d’Aurevilly : "Un pretre marie"

Barbey d’Aurevilly

"Un prêtre marié"

Flammarion

1993



Kierkegaard

Si l’on comprend le christianisme, il n’y a plus de christianisme,

Car celui-ci est essentiellement un paradoxe.



Célibat imposé aux prêtres

Une anomalie résiduelle

Un reliquat folklorique

Choquant



Le livre paraît en même temps que le Syllabus.



Aspirations du siècle à se fonder dans l’humanisme rationaliste.

Acquis de la révolution.



Prêtre marié, traité comme un pestiféré.



Sainte Thérèse

Son âme détruit son corps.

Lit de douleur.



Le monde surnaturel pèse tant sur l’autre, que nous étouffons sous son poids.



Eternel meurtre de Abel par Caïn.



Effrayant extrémisme

L’Archevêque de Paris interdit la réédition de 1879.



Le catholicisme manifeste à coup de crosse.

Pour que rentre dans le rang l’énergumène.

Folie de la Croix, gérée bourgeoisement.

Retour à la page d'accueil : ici