O14506
Une police qui viole traque les pédophiles, interroge Barbarin pendant dix heures…



O14506 Une police qui viole traque les pedophiles, interroge Barbarin pendant dix heures...

Police très policée.



Au point qu’une "police des polices" est nécessaire.



Des psychologues dans les commissariats, pour éviter que le harcèlement sexuel tourne au viol.



Des voleurs de cocaïne.



Ayant partie liée avec les malfaiteurs.



Mais cette police est gardienne de la vertu.



Elle traque les pédophiles, n’admettant pas leurs prouesses horribles.



Ainsi, elle interroge pendant dix heures le primat des Gaules, le cardinal Barbarin.



Lui s’est tu.



Tout se passe comme s’il était lui-même coupable de pédophilie.



Le pape déclare qu’il peut être amené à limoger les évêques qui couvrent la pédophilie.



Mais, apparemment, pas les prêtres pédophiles eux-mêmes.



Paul III "pardonne" à son fils d’avoir sodomisé un évêque…



Les Casques bleus, preux défenseurs de la civilisation, violent en permanence. Ils sont, aussi, pédophiles.



Dérision d’une loi défendue par les criminels.



Mais chacun est habitué à la perversion, et à ses ravages.



Elle ne provoque pas de protestations.

Retour à la page d'accueil : ici