O14462
Homère : "L’Iliade"



O14462 Homere : "L’Iliade"

"L’Iliade"

Homère

Flammarion

2000



Achille, homme aimé de Zeus.

Apollon, le roi qui frappe au loin.



Celui qui obéit aux dieux, ils l’écoutent aussi.



Achille, à Agamemnon

Ivrogne, cœur de chien.



Achille

Vous n’avez pas honoré le meilleur des Achéens.



Le banquet, où tous sont égaux.



Si je t’enlève des vêtements, et ce qui couvre ton sexe.



Que personne ne se hâte de retourner chez lui, avant d’avoir couché avec la femme d’un Troyen.



Ménélas

Vous avez souffert de bien des maux à cause de ma querelle.



Priam, à Hélène

Pour moi, ce n’est pas toi qui est responsable, mais les dieux.



Hélène

J’ai au cœur des douleurs infinies.



Zeus nous a fait une mauvaise destinée.



Achille

Dévorer ta chair toute crue.



Priam

Il saisit de ses mains les genoux d’Achille.

Il baisa les mains qui avaient tué beaucoup de ses fils.



Priam et Achille dorment dans la même baraque.



Andromaque

Mon mari, tu perds la vie bien jeune et tu me laisses veuve en ce palais.

Retour à la page d'accueil : ici