O14461
Colette Estin : "Mythologie grecque et romaine"



O14461 Colette Estin : "Mythologie grecque et romaine"

"Mythologie grecque et romaine"

Colette Estin

Hélène Laporte

Gallimard

2004



Camus

Les mythes sont faits pour que l’imagination les anime.



Mythe

Récit imaginaire qui met en scène des éléments de la nature ou des créatures imaginaires.



Logos

Discours logique et raisonné.



Mythos

Récit imaginaire.



Xénophon

Les Mémorables

Que chacun honore ses dieux selon les rites de sa cité.



PEUPLEMENT DE LA GRECE



A la fin de la protohistoire, entre 3100 et 2400 av. J.C.

Des envahisseurs venus d’Anatolie s’installe en Grèce.

Ils apportent avec eux le bronze.

Colonisent les Cyclades.

Les Grecs les appellent Pélasges.



Vers 1950 av. J.C.

Une nouvelle vague de populations indo-européenne, venue du Danube, fait son apparition.



Certains passent par l’Asie Mineure.

Ce sont les Ioniens.

Ces peuples, dont les Eoliens, fixés en Thessalie, sont identifiés aux premiers Grecs.

Qui s’appelleront, vers le 8 ème siècle av. J .C.

Les Hellènes.



La civilisation de Mycènes, à partir de 1600 av. J.C.

Nouvel envahisseur.

Ceux qu’Homère nomme les Achéens.



Vers 1220 av. JC.

D’autres indo-européens :

Les Doriens.

Ils introduisent le fer.

Instaurent une société guerrière.

Des divinités masculines, notamment Zeus et Apollon, remplacent les idoles féminines.



Selon un mythe grec

Ces peuples seraient descendants des premiers hommes, Pyrrha et Deucalion.



Euripide

Médée

Le long cours du temps
A beaucoup à dire sur le compte des hommes.



Homère

Au large, dans la mer couleur de vin,
Est une terre aussi belle que riche,
Isolée dans les flots.

C’est la terre de Crète.



Thucydide

Quand le territoire de l’Attique devint insuffisant,
Athènes envoya des colonies den Ionie.



Plutarque

Vie de Lycurgue

Une ville ne saurait manquer de remparts
Quand les murailles qui la couronnent
Sont faites d’hommes, non de briques.



Platon

La République

A moins que les philosophes ne deviennent rois
Ou que ceux que l’on appelle rois ne deviennent de vrais philosophes,

Il n’y aura pas pour les cités de fin à leurs maux.



Hérodote

Histoires

Même sang et même langue,
Sanctuaires et sacrifices communs,
Semblables mœurs et coutumes.



Pindare

Septième olympique

J’offre aux athlètes vainqueurs
Le nectar limpide,
Le doux fruit de l’esprit.


Hérodote

Histoires

La Pythie répondit aux Lydiens :

Même un dieu ne peut échapper au destin.



L’APPORT DU PROCHE-ORIENT



Croyances de Mésopotamie.

De Babylone (mathématiques).



Les Grecs ont adopté des aspects de certains dieux.

Apollon Lycien.

Artémis d’Ephèse.

Aphrodite (de Sumer et en Canaan).

Dionysos, de Lydie et de Phrygie, lié à la Grande Mère asiatique, Cybèle.



Homère

Odyssée

Les hommes donnent aux aèdes honneurs et respects.

La Muse leur enseigne leurs chants

Et, pour leur race, elle est pleine d’amour.



Pindare

Troisième Pythique

O mon âme, n’aspire pas à la vie immortelle,
Mais épuise le champ du possible.



Démocrite

Une vie sans fête est
Comme une longue route sans hôtellerie.



Hérodote

Histoires

Je n’admettrai jamais que des cérémonies analogues célébrées en Grèce et en Egypte

Soient le résultat de simples coïncidences.



Platon

Les Lois

Y a-t-il quelqu’un qui refuserait de croire
Que tout est plein de dieux ?


Hésiode

Théogonie

Vint le grand Ciel, amenant Nuit.

Il s’étendit sur Terre, désireux d’amour,

Et la recouvrit tout entière.



Homère

Odyssée

Dans son berceau de brume,
Avait paru Aurore
Aux doigts de roses…



Hésiode

Théogonie

Elles sont trois mille, les filles d’Océan
Aux longues chevilles,
Qui, disséminées partout,
Hantent la Terre et les profondeurs marines.



Hésiode

Les travaux et les jours

Zeus créa la race divine des héros
Que l’on nomme demi-dieux,
Race qui nous a précédés sur la terre immense.



Hésiode

Les travaux et les jours

Ne laisse pas grandir en toi la démesure.



Eschyle

Agamemnon

Il immolait sa propre fille,
L’enfant chérie de mes entrailles,
Pour charmer les vents de Thrace.



Homère

Odyssée

C’est l’homme aux mille tours, Muse,
Qu’il faut me dire, celui qui tant erra
Quand de Troie, il eut pillé la ville sainte.



Sophocle

Œdipe-Roi

Beaucoup de mortels, dans leurs rêves,
Se sont unis à leur mère.



Horace

Epîtres

La Grèce vaincue conquit son farouche vainqueur.



Plutarque

Vie de Romulus

Après avoir enseveli Rémus,
Romulus se mit à bâtir la ville.



Plutarque

Vie de Romulus

Ce n’était pas pour outrager les Sabins que les Romains en vinrent à ce rapt, mais afin d’unir les deux peuples en un seul.



Apulée

Métamorphoses

Sans le savoir, Psyché se prend elle-même à l’amour de l’Amour.



Eschyle

Prométhée enchaîné

Puissé-je ne jamais avoir à m’approcher d’un mari habitant le Ciel ;

Je ne vois pas de moyen d’échapper à Zeus.

Retour à la page d'accueil : ici