O14440
Huguette Bouchardeau : "Elsa Triolet, Maïakovski"



O14440 Huguette Bouchardeau : " Elsa Triolet, Maiakovski"

"Maïakovski"

"Elsa Triolet"

Huguette Bouchardeau

Flammarion

2000



Ancienne ministre de l'environnement.



La solitude n'est pas le grand thème de mes livres, elle l'est de ma vie.



Seul l'art ne ment pas.



Le lecteur complice existe, c'est certain.
Et j'irai encore à mon rendez-vous avec lui.



Elsa Kagan



Qu'est-ce qui peut être plus enchanteur que la musique ?



Alexandre III

Décision gouvernementale :

Un tiers des Juifs sera converti, un tiers émigrera, un tiers périra.



Maïakovski

Mais moi
Je me
Domptais
En écrasant
Du pied la gorge
A ma propre chanson.



Maïakovski se suicide en 1930.

Dépression ?
Déception amoureuse ?
Difficultés à s'accorder avec le régime ?



Maïakovski

lors de son suicide

A tous !… Je meurs, n'en accusez personne. Et pas de cancans, le défunt avait ça en horreur.

Maman, mes sœurs, mes camarades, pardonnez-moi, ceci n'est pas un moyen (je ne le conseille à personne), mais moi je n'ai pas d'autre issue.

Lili, aime-moi.



Maïakovski

Dans cette vie il est facile de mourir,
Bâtir la vie est autrement plus difficile.



Les gens de Montparnasse formaient une sorte de Légion étrangère qui n'avait aucun crime sur la conscience, autre que celui de se trouver loin de son pays, de son milieu, ou en rupture avec ce milieu.

C'étaient des gens qui n'avaient qu'une seule patrie, l'Art !



Montparnasse était bien le seul endroit de Paris où je puisse exister.
Je n'y étais pas seule à être seule.



L'idée du suicide m'a beaucoup aidée à vivre ;
Sans cette porte de sortie toujours ouverte, la vie me serait une prison, et j'ai depuis mon enfance une peur panique des portes fermées du dehors.



Aragon a complètement perdu la tête avec son journal. Il ne dort pas, ne mange pas.
Je commence à trouver cela désagréable, je ne supporte pas les fous.



S'il n'y avait pas eu l'écriture, je crois bien que je me serais donné la mort, tellement, par moments, c'était dur et pénible.

Je me suis prise de passion pour cette activité, elle me remplace les amis, la jeunesse et bien d'autres choses encore qui me manquent dans la vie.



Tous ceux qui veulent attaquer Aragon, les communistes, la France, la Russie, les femmes, s'en prennent à moi…



Personne ne m'aime…



C'est difficile de vivre sans le soutien de qui que ce soit.



Aragon

Comme c'est long de mourir une vie entière.



Je suis absolument hébétée.

Je ne sais pas si c'est bon pour les juifs, ça !



J'ai envie de me séparer de moi-même, de me dire : <> !



A propos d'un de ses livres :

J'avais, moi, besoin de l'écrire, mais quelqu'un d'autre a-t-il besoin de lire cette chose-là, j'en doute.



1969
Elle dit son mépris pour ce qu'est devenu le régime soviétique.

Echec pour faire atterrir des hommes sur la lune :
La lune aussi, ils l'ont loupée, ces balourds… Elle n'est peut-être pas assez slave ?



Des amis proches déclarent qu'Aragon et elle détestent la Russie !



Tous ses livres, retirés des bibliothèques russes

Tous mes livres, dans ma langue, disparus…

Ma langue…



J'ai décidé de ne plus rien écrire. Jamais.
C'est fini pour moi.



Elle meurt en 1970.



A l'enterrement, sous la pluie, Aragon apporte une à une toutes les roses du jardin sur sa tombe.



Pablo Neruda

A son enterrement :

Une épée aux yeux bleus.



Je donne ma langue aux chats.

Que les chats en fassent ce qu'il veulent, de ma langue, de ma plume, de mon cœur.

Retour à la page d'accueil : ici