O14406
Jacob L. Talmon : "Les origines de la démocratie totalitaire"



O14406 Jacob L. Talmon : "Les origines de la democratie totalitaire"

"Les origines de la démocratie totalitaire"

Jacob L. Talmon

Calmann-Lévy

1966



Yaacov Leib Talmon

1916-1980.



Né en Pologne.

Etudes en Palestine et en France.

En 1940, se réfugie à Londres.

1943

Docteur en philosophie.

Assistant du secrétaire des Affaires étrangères du Comité palestinien.

Démissionne en 1947.

Bourse du Fonds Israël Zangwill.

Ecrit ce livre.

Professeur d’histoire moderne à l’Université hébraïque de Jérusalem.



Au 18 ème siècle, au cours du déclin de l’ancien régime, la féodalité, la religion et la hiérarchie traditionnelle s’effondrent.

Le rationalisme cède au respect des traditions, et postule l’existence d’un ordre universel et naturel.



Il est légitime de parler d’un type de démocratie totalitaire pouvant exister avec un type de démocratie libérale.



La crise mondiale actuelle est directement liée à la lutte entre ces deux forces.



Apparition et développement de ce concept à travers la pensée de Rousseau, celle de Saint-Just, l’improvisation jacobine.

Après Thermidor, dans la conspiration communiste de Babeuf.

Enfin, le messianisme politique engendre le paradoxe de la liberté telle que la gauche la conçoit.



Dualité du concept démocratique.



Totalitarisme de droite et totalitarisme de gauche



ORIGINES DU MESSIANISME POLITIQUE AU 18 EME SIECLE



Le postulat : l’ordre naturel



L’ordre social et la liberté

Helvétius et d’Holbach



La démocratie totalitaire

Rousseau

L’entrée des hommes en société marque un triomphe de l’esprit.

L’ordre naturel est L'Etat.

Vagabond sans mère, avide de chaleur et d’affection, son rêve d’intimité est toujours frustré par l’insensibilité réelle ou imaginaire des hommes.

Il n’a jamais pu décider s’il voulait libérer la nature humaine ou la moraliser en la brisant.

Rester seul ou s’intégrer à l’assemblée humaine.

Une des natures les plus inadaptées et les plus égocentriques qui aient laissé un témoignage de leur pénible situation.

Paquet de contradictions.

Reclus.

Anarchiste.

Brûle de retourner à la nature.

Sentimental et larmoyant.

Enclin à la rêverie.

Révolté contre toutes les conventions sociales.

Pitoyablement contraint.

En désaccord avec son entourage.

Mais par ailleurs…

Admirateur de Sparte et de Rome.

Apôtre de la discipline et de la submersion de l’individu dans l’identité collective.

Partisan d’une forte discipline. Rêve jaloux du paranoïaque tourmenté.

Personnalité ambivalente.

Créer des citoyens qui ne veulent que ce que veut la volonté générale.

La cupidité humaine est la cause de la dégénérescence morale et de la corruption de la société.



De même, chez Robespierre, Saint-Just et Babeuf.

Messianisme totalitaire.



Le chef s’identifie à la doctrine absolue.

Refus de se soumettre aux autres ? Non une divergence d’opinion normale, mais un crime.

Le chef paranoïaque, dès que l’on se met en travers de ses projets, perd rapidement son équilibre précaire.

Tombe dans les débordements d’apitoiement sur lui-même.

Devient la proie de la manie de la persécution et d’impulsions au suicide.

La psychose collective amène au pouvoir des hommes de mentalité névrotique particulière.



Rousseau

Très altier.

Sens aigu de l’héroïsme.

Ambiguïté dangereuse.

D’une part, l’individu est libre. D’autre part, il doit se conformer à un critère objectif.

Affirmation que ce critère extérieur est son moi le meilleur.

La voix intérieure de l’homme.

On le contraint, mais il ne cesse pas d’être libre.

La volonté générale est une vérité mathématique, une idée platonicienne.

La liberté est la faculté de se débarrasser des considérations, intérêts, préférences et préjugés personnels ou collectifs.

Entraîner les hommes à supporter docilement le joug du bonheur public.

Sans intérêts partiaux.

Le souverain est l’extériorisation de la volonté générale.



DEMOCRATIE TOTALITAIRE

La volonté générale en tant que but.



La propriété



L’IMPROVISATION JACOBINE



La Révolution de 1789 : Sieyès



LA CRISTALLISATION BABOUVISTE

Retour à la page d'accueil : ici