O14404
Tolstoï : "Sonate à Kreutzer"



O14404 Tolstoi : "Sonate a Kreutzer"

"Sonate à Kreutzer"

Tolstoï

Dictionnaire des Œuvres



1828-1910.



Roman de la troisième période de son œuvre.



Profonde crise éthique et religieuse. Révision de toutes les valeurs morales.



Pozdnychev a épousé, à 30 ans, une jeune fille qui l’avait conquis par sa grâce et sa pureté.



Mais il constate, aussitôt après le mariage, qu’il n’existe entre Lise et lui qu’un lien purement sensuel ;



Des enfants.

Indifférence.



Lise trouve auprès d’un jeune violoniste, Trukhatchevsky, la passion qu’elle recherche sans même s’en rendre compte.



Les deux amoureux jouent ensemble, avec ferveur, la "Sonate à Kreutzer" de Beethoven.

Elle avive leur affection.



Lentement, la jalousie pénètre l’âme du mari.

Toute sa vie est bouleversée.



Le garçon se solidarise avec son père.

La fille se détache de lui, et se rapproche de sa mère.



Pozdnychev doit partir et laisser sa femme seule.

Il ne peut supporter longtemps cet éloignement, et revient brusquement.

Il trouve le couple en train de dîner ensemble.

Dans un moment de folie lucide, il poignarde son épouse.



11 mois de prison préventive.

Il est acquitté.



Il a réfléchi en prison

Le mariage, fondé sur l’appel des sens, est une terrible erreur.

Désirer sa propre femme est un péché majeur.

Aucune entente, aucune affection ne pourra jamais naître d’un lien charnel.



Mathieu

Quiconque regarde une femme avec concupiscence a déjà commis avec elle un adultère dans son cœur.



Dans cette œuvre, le messianisme de Tolstoï s’exprime pour la première fois.

Sceau de l’école réaliste.



Il s’en était apparemment détaché avec La Guerre et la Paix, Anna Karénine.



Minutie impitoyable de l’analyse de la situation.



Pozdnychev

Psychologie désespérée de petit homme exaspéré par la passion et incapable de se surmonter.



Nu-pieds, pour surprendre le violoniste, il a honte de sortir et de le poursuivre, et l’autre s’enfuit.



Répugnance pour la vie bourgeoise, faite de compromis et de péché.



Tolstoï paye son tribut au naturalisme de l’époque.



Proximité avec Zola.

Retour à la page d'accueil : ici